Laura Graves domine la reine Isabell Werth à Bercy !
vendredi 13 avril 2018

bercy 2018 Laura Graves et Verdades
Laura Graves et Verdades © www.scoopdyga.photo

Le premier acte de la finale de la Coupe du monde FEI de dressage a déjà offert du beau spectacle puisque l’Américaine Laura Graves, en selle sur Verdades, a réussi l’exploit de remporter le Grand Prix devant la tenante du titre, l’Allemande Isabell Werth, en selle sur Weihegold OLD.

« Mon objectif est toujours de battre Isabell mais voilà parfois je n’y arrive pas », s’amusait à lâcher Laura Graves en sortie de son Grand Prix de la finale de la Coupe du monde, noté à 81,413%, synonyme de record personnel avec Verdades. Et l’Américaine aura réussi son pari ce vendredi dans l’Accordhotels Arena de Paris Bercy, s’emparant de cette première manche qualificative pour la Reprise Libre en Musique. En effet, après avoir longtemps hésité entre ses deux chevaux qualifiés pour cette finale, Emilio et Weihegold OLD, la tenante du titre, Isabell Werth, a finalement opté pour sa jument triple championne d’Europe en titre. Inhabituellement fautives au galop (départ difficile au galop du passage, désuni avant le galop allongé, faute dans les changements de pieds aux temps), la jument noire et sa cavalière sortent de piste avec une moyenne de 78,260% pour une deuxième place.« C’est la vie », sourit l’Allemande qui rendra certainement l’appareil à sa concurrente Américaine demain, samedi, dans la Libre.« C’est effrayant d’être devant Isabell (rires) et je sais qu’elle va être encore meilleure demain pour conserver son titre. C’est ce qui me motive et me rend plus forte, de se battre pour la première place », ajoutait Laura Graves qui participe ici à sa deuxième finale de la Coupe du monde, la première en Europe.

« Les autres vont vouloir me voler ma place »

 

Troisième en 2015 puis en 2016, l’Allemande Jessica von Bredow-Werndl retrouve la finale de la Coupe du monde cette année avec son fidèle Unee BB. Avec une reprise fluide et dépourvue de fautes majeures, le couple se hisse sur la troisième marche du podium du Grand Prix (75,667%), une place pour laquelle il faudra se battre dans la Libre.« Il était un peu chaud au début mais au fil des mouvements nous nous sommes retrouvés et cela a été de mieux en mieux. Je vais faire de mon mieux pour conserver cette troisième place dans la Libre mais ceux qui se trouvent derrière moi vont tout faire pour me voler ma place »,a-t-elle lancé. En effet, la concurrence sera rude sur la Reprise Libre en Musique, puisque l’on retrouve à la 4e place une autre allemande, Dorothee Schneider avec son jeune Sammy Davis Jr. Le couple a déroulé une reprise énergique notée à 75,310%, tandis que le Suédois Patrik Kittel pointe à la 5e place avec son impressionnante Deja, malgré des difficultés sur les trois piaffers de la reprise (74,689%). En embuscade aussi, le Danois Daniel Bachmann-Andersen, 6e, qui déroulait une bonne reprise avec le père de Deja, Blue Hors Zack (74,130%), ainsi que la Russe Inessa Merkulova, 7e avec Mister X (74,114%). De son côté, Ludovic Henry réussit la belle performance de se qualifier pour la Reprise Libre en Musique en se classant à la 12e position de ce Grand Prix (69,223%). Avec After You, le Français a déroulé une reprise marquée par une belle énergie générale mais entachée de plusieurs fautes notamment en fin de zig zag d’appuyers au galop. Ecoutez sa réaction ici

 Les résultats complets (http://www.longinestiming.com/#!/equestrian/2018/1462/html/en/longinestiming/resultlist_D1.html)