Le gratin du dressage mondial à Amsterdam
mercredi 24 janvier 2018

Dressage illustration
Dressage illustration © Scoopdyga

Après Londres, les dresseurs du circuit Coupe du monde ont eu quelques semaines de répit. Il est temps de reprendre du service pour les meilleurs mondiaux qui ont rendez-vous dès vendredi 26 janvier à Amsterdam pour la 6e étape (sur 9) du circuit indoor.

Isabell Werth, qui gagnait avec brio la finale Coupe du monde à Omaha l'an passé, est assuré d'une place à Bercy ce printemps et n'apparait ainsi pas sur le classement provisoire du circuit Coupe du monde de dressage. Dans ces conditions, c'est le Suédois Patrik Kittel qui mène la danse. Le dresseur, qui remportait d'ailleurs l'étape de Londres, sera au départ du Grand Prix hollandais avec son tout bon Déjà. La n°1 mondiale aussi sera de la partie, avec un atout de taille nommé Weihegold Old. Il faudra également compter sur Edward Gal/Glock's Zonik et son compatriote néerlandais Hans Peter Minderhoud/Zanardi, bien décidés à faire vibrer leur public. On ne verra qu'une seule représentante française sur cette étape : Marie Emilie-Bretenoux sera associée à son fidèle Quartz of Jazz. Après d'excellentes prestations sur l'étape de Londres (9e de la Libre avec une moyenne de 74.390%), le couple aura à coeur de montrer à nouveau tout son potentiel, d'autant que Marie-Emilie le dit : "J'ai besoin de faire de grosses échéances comme celles-ci pour apprendre à gérer la pression, c'est ce qui m'a manqué aux championnat d'Europe de Göteborg". 

Le Grand Prix est prévu vendredi 26 à 11 heures et les 15 meilleurs des 18 engagés se retrouveront dans la Libre samedi 27 à 12h30. 

Delaveau et Bosty sur les barres

Et le dressage ne sera pas la seule discipline à l'honneur ! Le CSI 4* organisé en parallèle de l'étape Coupe du monde de dressage a attiré un plateau digne des plus grand rendez-vous, et ce malgré la concurrence de l'étape Coupe du monde de Zurich, aux mêmes dates. Sont ainsi attendues en piste des pointures telles qu'Edwina Tops-Alexander, Pieter Devos, Daniel Deusser, John Whitaker, Rolf Göran Bengtsson et Malin Baryard Johnsson, Reed Kessler... Côté tricolore, Patrice Delaveau sera de de la partie avec Arsouille du Seigneur et Aquila HDC, qui poursuit sa reprise en compétition (lire ICI). Si le couple s'était imposé dans le Grand Prix en 2017, il n'en sera pas de même cette année puisque le bon cheval du Normand ne tentera pas de se qualifier pour l'épreuve phare du dimanche. Roger-Yves Bost complète la liste des engagés français. 

Le Grand Prix se disputera dimanche 28 janvier à 15 heures, en attendant retrouver le programme, les listes de départ et les résultats ICI