Marc Boblet en béquilles mais confiant

mercredi 10 février 2016

  • imprimer

Malgré une opération du ménisque, Marc Boblet pourra commencer sa saison à temps.

boblet noble dream largeL

www.scoopdyga.com

Marc Boblet et Noble Dream Concept Sol

Le 4 février, quand Marc Boblet nous rejoint dans ses Ecuries des Basses Lisières à Rouvres (Yvelines), il est en béquilles. Quelques jours avant le stage du Mans, le 19 janvier dernier, un jeune cheval qu’il tenait en main a pris peur. Marc n’a pas voulu le lâcher, a fait un faux mouvement brutal et a entendu un grand crack suivi d’une vive douleur, au point d’être à deux doigts de "tomber dans les pommes".
Il a néanmoins continué à monter, y compris au stage où tout le monde avait pu constater qu’il était très irrégulier !
Peu après son retour à Rouvres, le voyant boiter bas, un des propriétaires de l’écurie dont Marc a un cheval en pension pour quelques mois de travail, lui conseille une IRM d’urgence. Marc ne savait pas que M. Cordier, cavalier de dressage, était chirurgien orthopédiste à la Clinique du sport de Bordeaux, spécialiste du genou qui plus est. L’IRM a révélé un ménisque en vrac et une forte déchirure d’un ligament croisé. Conclusion, intervention obligatoire, réalisée tout début février, et deux jours d’hospitalisation. Puis dix jours sans monter. Pour la rééducation, le cavalier avait son premier rendez-vous le 5 février dans un très haut lieu du sport, Clairefontaine (78), chez les « footeux ». Un accident d’autant plus contrariant que Noble Dream Concept Sol venait de rentrer d’Allemagne où elle avait passé trois semaines chez Patrik Kittel.
Marc Boblet prévoyait néanmoins de maintenir le stage prévu le 24 février chez le Suédois avec lequel il a choisi de s’entraîner depuis juin 2015, après la mésaventure du CDIO de Rotterdam (17e du GP3* avec 66,86) qui l’avait éliminé de la sélection en équipe de France pour les championnats d’Europe, malgré un Grand Prix correct au championnat de France de Vierzon mi-juillet (2e avec 72,62 et 4e du GPS avec 71,21%).
Comme il est en de bonnes mains, Marc Boblet est confiant dans son rétablissement rapide et prévoit d’aller au concours de Lier (Bel) début mars ou plutôt celui de Valence du 10 au 20 mars. Le concours espagnol lui permettrait en effet de tourner le Grand Prix deux fois à une semaine d’intervalle (à Lier, il y a deux GP aussi, mais plus rapprochés), et « je souhaiterais voir une évolution entre les deux ».

Une saison de sélection olympique
Très déçu par sa saison 2015 et sa non sélection pour Aix, Marc Boblet espère, bien sûr, faire partie du voyage au Brésil, mais pour cela il va lui falloir gagner sa place. Marc Boblet prévoit de sortir à peu près une fois par mois. Parmi les concours proposés par le staff fédéral de dressage, il aimerait faire Hagen (All) du 20 au 24 avril plutôt que Saumur une semaine plus tard, et enchaîner par Compiègne (19-22 mai) - qui passe CDIO5* cette année après le retrait de Vidauban - dont il aime le beau cadre et où Noble Dream se plaît (victoire en 2015 dans le GP3* avec 73,20%). Un mois plus tard, si tout s’est bien passé, le couple pourra peut-être se racheter à Rotterdam, puis les Masters de Vierzon (7-10 juillet), dernière étape de sélection arriveront très vite.
Le travail régulier, effectué quasiment une fois par mois pendant trois jours avec Patrik Kittel, a vraisemblablement produit ses effets, par exemple au piaffer pour lequel ils ont trouvé le bon rythme, plutôt lent chez la fille de Caprimond. Ce travail a aussi bénéficié de la descente hormonale qui n’a finalement été totale qu’un an après la stérilisation intervenue quelques semaines avant le CDI de Compiègne de juin 2015 où la jument s’était montrée à son avantage. Marc concède d’ailleurs à ce propos : « Nous avons peut-être été trop gourmands, trop tôt après cette intervention. La peur de la douleur met longtemps à s’effacer ».
Le concours de Valence (Esp) sera certainement un indicateur important au début de cette saison olympique. Il infléchira, ou pas,  l’état d’esprit de la Fédération et du cavalier plutôt vers la confiance. A quatorze ans, Noble Dream va-t-elle enfin pouvoir faire une saison complète à la hauteur de son talent ?

Marie-Hélène Merlin

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr