Marie-Emilie Bretenoux : "Un de nos meilleurs Grand Prix"
jeudi 21 juin 2018

Marie-Emilie Bretenoux
Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz © Sccopdyga

A l'issue du Grand Prix du CDIO de Rotterdam, première épreuve comptant pour la Coupe des nations, la France pointe en 6e position du classement provisoire. La meilleure performance tricolore est à mettre à l'actif de Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz, 17e avec un score de 68,978%.

L'Eperon : Quelle analyse faites-vous du Grand Prix que vous venez de dérouler avec Quartz of Jazz

Marie-Emilie Bretenoux : Je suis très contente de la reprise qu'on a faite aujourd'hui, je pense que c'est un de nos meilleurs Grand Prix. Certains ont été un tout petit peu déçu de la note (68,978%, ndla)... Ce n'était pas mon cas, dans la mesure où à cheval je suis très concentrée, je ne pense pas aux points, je sais que si je ne fais pas fautes je suis au dessus de 68%. Quand j'ai vu la réaction de tout le team France (c'est l'avantage des Coupes des nations, on se sent toujours très soutenu !) après le salut final qui me disait que c'était très bien, qu'on pouvait viser les 70%, j'avais un peu de mal à réaliser. Bon on est juste en dessous des 69% donc peut-être un peu déçue mais le cheval s'est très bien comporté, on confirme notre régularité depuis un an à ce niveau là. Quartz a pris de l'expérience et moi aussi. Le fait d'avoir participer à de très grosses échéances depuis Göteborg (CDI 4*, étapes Coupe du monde et Coupe des nations 5*, ndla) me permet d'arriver ici dans un des plus gros concours du monde avec juste le stress qu'il faut, le bon stress de la compétition. Le circuit que nous a proposé Jan Bemelmans cette saison nous a fait monter en puissance, on aborde plus sereinement ces grosses échéances qu'avant. C'est bénéfique pour tout le monde : le cheval, moi, et forcément l'équipe !

La Coupe des nations se poursuivra samedi avec la Freestyle et le Grand Prix Spécial. Quel va être le programme du cheval demain ? 

Il va aller brouter de l'herbe ! (rires) Et je le monterai une fois. Il y a des chevaux qui ont besoin de sortir, avec Quartz je préfère garder les habitudes de la maison. Parfois je serais bien tentée de le monter deux fois dans la journée, mais il est de plus en plus relâché en concours, on cherche vraiment à lui amener de la sérénité et pour ça, il n'y a rien de mieux que de garder les mêmes habitudes et de ne pas le perturber. Samedi, nous courrons la Libre aux côtés de Barbara (Klinger, associée à Dirbini, ndla) et Anne-Sophie Serre/Vistoso de Massa ainsi que Morgane Barbancon Mestre/Sir Donnerhall II seront dans le GPS.

Comment abordez-vous cette dernière épreuve du week-end ? 

Plutôt bien ! Et pourtant je n'aimais pas beaucoup les reprises libres en musique, c'est beaucoup de stress. Je me dis qu'on a déjà énormément de choses auxquelles penser pendant une reprise, quand en plus il faut écouter la musique, faire attention d'être bien calée dessus, pour moi ça fait beaucoup (rires). J'ai une très jolie Kür, qui a beaucoup plu cet hiver pendant les Coupes du monde. Chaque fois que nous l'avons déroulé, nous avons oscillé entre 74 et 76%, ce qui est quand même chouette. C'est pour ça que samedi, je serai dans la Libre en musique : c'est une reprise difficile, qui peut être très, très jolie quand tout se passe bien.

Les résultats complets ICI

(Photo d'archives)