Nicole Favereau : "Je prépare les Jeux mondiaux"

mercredi 02 août 2017 - Aquitaine

  • imprimer

Nommée réserviste avec sa jument Ginsengue pour les championnats d'Europe de dressage, Nicole Favereau espère que tout se passera bien pour ses coéquipiers et ne pas avoir à rentrer dans l'équipe. La cavalière basée en Aquitaine se tient tout de même prête et a surtout les yeux rivés sur les Jeux équestres mondiaux 2018.

cdi saumur 2016 Nicole Favereau et Ginsengue largeL

Christine Marquenet

Nicole Favereau et Ginsengue

Lorsqu'il s'agit de parler de sa jument Ginsengue, Nicole Favereau est toujours partante ! Mais après les résultats obtenus à Hickstead, c'est une cavalière plus heureuse que jamais et galvanisée qui a répondu à nos questions. "J'ai déroulé en Angleterre le meilleur Grand Prix de toute ma vie !, annonce-t-elle avec entrain. Même si nous avons fait quelques belles performances cette année, à Hickstead, Ginsengue a été tout bonnement colossal. Nous avons été un peu déçus des notes (68,380 %, ndla), mais c'est le sport, c'est comme ça. Je suis passée en début d'épreuve et ça a surement joué un peu." La veille du début de la compétition, la BWP de onze ans était en très grande forme : "A l'entraînement, elle était hyper pêchue, elle était à un mètre du sol au passage. C'est la première fois qu'elle me donnait ça sans que je le subisse, j'avais juste l'impression d'être sur un tapis volant. Tout le monde la regardait, il y a même des Néerlandais qui sont venus voir Jan (Bemelmans, ndla) pour lui dire que la jument était incroyable". Nicole a vraiment la sensation que Ginsengue a passé un cap pendant le concours britannique et se souviendra de cette compétition comme "un concours très boueux, très pluvieux, mais très heureux ! (rires)"

A cinquante-six ans, la cavalière installée près de Bordeaux a donc décroché sa première sélection pour un grand championnat, en tant que réserviste. Le fruit de beaucoup de travail et de persévérance, qui donne de l'espoir à beaucoup : "Autour de moi, on me dit "mais en fait, tout est toujours possible !". Et c'est vrai. Je continue à progresser, je me rends compte que je commence seulement à savoir monter. Pourtant, j'ai quand même dressé cinq chevaux pour le Grand Prix, mais avec Ginsengue c'est différent. Les très bons chevaux vous font progresser. C'est elle qui me fait gagner, elle est tellement volontaire et pétrie de qualité. J'en ai monté d'autres avant et je sais que tout ça c'est grâce à elle ! " Pour autant, la dresseuse espère ne pas avoir à entrer dans l'équipe : "Déjà, ça voudrait dire que l'un de mes coéquipiers aurait eu un pépin, et je ne le souhaite absolument pas. Et puis, c'est seulement ma première sélection, j'ai encore des progrès à faire, de la sérénité à trouver. Malgré tout, si je suis appelée, je jouerai évidemment l'équipe avant tout en essayant d'assurer une moyenne de 68-69%. Mais en toute honnêteté, je pense surtout aux Jeux équestres l'année prochaine, c'est ce que je prépare."

De retour du CDIO britannique, Ginsengue a droit cette semaine à un bon travail de récupération : "Elle alterne un jour en extérieur et un jour de travail sur la locomotion. Le voyage jusqu'à Hickstead a été long, il y a eu des bonnes différences de température, elle récupère tranquillement". La fille de Welt It II reprendra le travail normalement la semaine prochaine, et sa cavalière a hâte de la remonter ! "Je suis pressée, je veux voir si je retrouve les mêmes sensations que lors de ce concours ! "

Contrairement aux Jeux olympiques, pour les championnats d'Europe, les réservistes ne sont pas du voyage. Nicole et Ginsengue peuvent être appelés par le sélectionneur national jusqu'au 17 août. Le couple a donc prévu de se rendre à Compiègne pour le Grand National : "Ça nous rapproche de Göteborg au cas où. Si je ne suis pas prise dans l'équipe, j'y déroulerai le Grand Prix. C'est un chouette concours et avec Marine (Subileau, sa fille, ndla), nous sommes en tête du circuit pour le moment, donc nous allons défendre notre leadership". 

Myriam Rousselle

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 82 Manuel Godin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr