Nicole Favereau : "Mon objectif est de passer les 72% en GP"
dimanche 05 mars 2017

Nicole Favereau et Ginsengue
Nicole Favereau et Ginsengue © Coll.

Le week-end de compétition à Valence s'est fini comme il a commencé pour le clan tricolore : sur une victoire ! Cette dernière Marseillaise (la troisième en trois jours !) est à mettre à l'actif de Nicole Favereau et Ginsengue, qui dépassent les 70% dans la Libre en Musique.

Deux épreuves, deux victoires et pas une seule faute sur le rectangle ! Nicole Favereau peut être contente de sa jument Ginsengue. Le couple, qui effectuait son premier retour à la compétition après le travail d'hiver à Nice, avait alors préféré privilégier le sans-faute. A Valence, Nicole cherchait cette fois à faire monter la pression et à grapiller des points. Objectif rempli ! "On approche les 70% dans le Grand Prix et on est presque à 72% dans la Kur, c'est vraiment super ! La jument a été exemplaire. Elle a pu être un peu stressée par les rafales de vent assez fortes à certains moments, mais elle est restée très sérieuse sur le rectangle. Nous avons proposé aux juges un trot plus expressif, des piaffers sur place (à Nice, la jument avançait encore un peu), un passage bien symétrique (qui doit encore gagner en expression) et des transitions très corrects"

Des progrès qui sont le fruit d'un travail hivernal à la fois basé sur la décontraction mais aussi sur l'amélioration de certains points techniques : "La décontraction et le relâchement, c'est mon crédo ! On me le reproche même un peu parfois parce que ça me fait perdre en énergie. Mais c'est la base pour avoir un cheval mentalement coopératif et physiquement à l'aise pour ne pas se faire mal. Là dessus, nous avons pu travaillé des points techniques. Nous avons notamment amélioré nos pirouettes, nous avons cherché des appuyer avec un joli pli...". Oui, mais une fois les mouvements acquis ou améliorés, faut-il encore réussir à les enchaîner. Pour Nicole et Ginsengue, ce n'est pas à la maison que ça se travaille : "Ginsengue est un peu survoltée à la maison. Paradoxalement, c'est plus facile d'enchaîner en concours. Alors je ne fais que répéter les mouvements séparément. Et puis bon, le Grand Prix elle commence à le connaitre maintenant ! (rires). Ce qui est important, c'est que je me fixe des objectifs. Cette année, j'aimerai atteindre les 72% en GP. C'est aussi pour ça que je suis vraiment contente des résultats de ce week-end"

Des résultats que la dresseuse installée en Gironde a eu le plaisir de partager avec sa fille Marine Subileau, deux fois deuxième derrière elle (avec Talitie dans le GP et avec Osado 04 dans la RLM) : "Ca c'est la cerise sur le gâteau ! C'est la première fois que nous partageons les podiums et c'est vraiment merveilleux de pouvoir le faire avec sa famille. Je suis également très contente pour elle. Elle prouve qu'elle n'avait pas volé sa victoire à Nice. elle a d'ailleurs bien failli me battre dans la Libre aujourd'hui !"

Concurrentes ces trois derniers jours, Nicole et sa fille retrouveront leur relation de coéquipières sur le Grand National dès le 7 avril à Jardy. Un circuit qui réussit à la famille, puisque les deux cavalières terminaient 2e de l'édition 2015 et remportaient l'édition 2016 !

Retrouvez tous les résultats de la complétion à Valence ici