Nouveau CDIO5* à Compiègne en mai 2016.

vendredi 06 novembre 2015 - Picardie

  • imprimer

Monique Marini (présidente de l’association) en rêvait depuis plusieurs années, elle souhaitait accueillir une coupe de nations ou un CDIO5*, l’arrêt des compétitions de dressage à Vidauban lui en donne l’occasion. 

compiègne 2015 Patrick Kittel et Deja largeL

PSV Jean Morel

Patrick Kittel et Deja

Il aura suffi de sept ans pour passer d’un concours jeunes cav/juniors au CDIO5* prévu du 19 au 22 mai 2016. «Après la confirmation de la FEI, Compiègne se sent pousser des ailes. Le 5* est une organisation énorme dont le budget est évalué entre 450 et 500 000 €, ce qui n’est pas beraucoup plus cher que le 4*. Par contre il nous faut une piste parfaite.»

Après la finale du grand national, puis un 3*, cette année elle a en effet mis sur pied un CDIO4*. « En mai dernier, on a reçu 200 couples et on a bien tourné malgré les nombreuses épreuves de niveaux différents. En fait, chaque marche supplémentaire nous a obligé à une remise en question et donc nous a permis de progresser, mais globalement on est optimiste car on a déjà l’essentiel. Je veux dire le site et les réserves financières pour l’an prochain. Quant à la fédération elle nous pousse gentiment à avancer ! » assure Monique Marini.
Ses atouts ? L’équipe organisatrice a de l’expérience, elle s’est bien rodée depuis une vingtaine d’années en montant des concours complet avant de passer au dressage. Le stade équestre municipal dit « le Grand Parc » aligne trois bonnes pistes : une grande carrière tout temps, plus une en réserve et la piste d’honneur en herbe devant les tribunes couvertes. L’équipe municipale est très pro et trés motivée sur l’entretien, elle vient de réaliser de belles cabines de juge et la mairie limite la liste des concours pour préserver les sols avant le dressage. Voisin de l’hippodrome, le stade équestre peut utiliser ses boxes en dur et la mairie a décidé d’en construire 150 de plus pour compléter l’offre.

Si les sols sont bons, l’association va cependant peaufiner en finançant (sur ses deniers) un nouveau revêtement fibré sur la grande carrière  pour en garantir la tenue régulière, ni trop profonde ni trop dure, quels que soient les aléas du climat.
« On reste à l’écoute des cavaliers. Chaque année ils bénéficient d’un petit plus. » Après avoir inauguré les infos en streaming sur leur portable au printemps dernier, il est question de l’améliorer aussi.
« Quant aux partenaires, ils suivent : nous avons les moyens du 5*  de 2016. Mais pour continuer, nous devons en trouver d’autres, c’est ma préoccupation principale ; je négocie ... attendons les résultats. »

Pour attirer les meilleurs couples, elle compte sur Raphaël Saleh, juge international et président du concours, qui entend « faire venir à Compiègne les juges qui opéreront aux jeux olympiques de Rio et qui s’entendent bien entre eux ». Compiègne compte inviter huit équipes dont le casting idéal serait : France, Belgique, Allemagne, Hollande, Suisse, Grande-Bretagne, Australie, Etats-Unis.
Enfin, la date est claire pour le moment, sans concurrence fatale : l’affaire se présente bien.
www.cdi.compiegne-equestre.com

Elisabeth Gillion

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr