Nouveautés en para dressage

lundi 06 mars 2017 - Île-de-France

  • imprimer

Les 4 et 5 mars, l'équipe d'encadrement para-équestre avait fait le déplacement au Centre d'Instruction de la Cavalerie de la Garde Républicaine à Saint Germain en Laye pour détailler les textes des nouvelles reprises de dressage 2017.

satge paradressage 2017 largeL

Béatrice Fletcher

C'est sous le regard bienveillant de Fanny Delaval, chef des Equipes de France Para Dressage, Alain Soucase, coordinateur, mais aussi Anne Prain, juge internationale 5*, qu'une bonne partie des cavaliers français de para dressage s'étaient réunis pour bénéficier des conseils avisés du Capitaine Philippe Célérier,  entraîneur des équipes et commandant du quartier Goupil de Saint Germain en Laye.  Camille Jaguelin, José Letartre, Céline Gerny, Amandine Mazzoni, Vladimir Vinchon, Thibault Stoclin, Samuel Catel, Sophie Bartolo et Charlotte Vauters avaient fait le déplacement pour décortiquer les nouvelles reprises proposées par le FEI à l'occasion de cette nouvelle olympiade, comme c'est la tradition. Les cavaliers auront bénéficié de deux séances de travail pour s'approprier les nouvelles figures. Selon Alain Soucase, "Ces deux jours de regroupent ont pour objectif de faire en sorte qu'il n'y ait pas d'erreurs d'interprétation sur les textes, et que les principaux points techniques soient en accord avec le jugement, et avec les aptitudes physiques des uns et des autres, et de faire le lien avec les entraîneurs de chacun qui travaillent les chevaux. Anne Prain est là pour exprimer les exigences des juges."

Mais Alain Soucase le soulignait, les nouveaux textes de reprise ne constituent pas la seule actualité du para dressage. "Tous les quatre ans, selon le cycle olympique, les fédérations sportives demandent au ministère la délégation sur les disciplines dont elles ont la responsabilité de délivrer les titres et d'organiser les formations qui permettent d'accéder aux diplômes d'encadrement. Auparavant, la Fédération Française Handisport était délégataire du para dressage, car cette discipline figure au programme des Jeux Paralympiques. Pour des raisons de cohérence, la FEI, qui chapeaute le para-dressage, ne connaît que la FFE. Pour retrouver de la cohérence dans le système, au cours de la dernière olympiade, nous avions sollicité le ministère pour obtenir la délégation qui ne nous avait pas été accordée. La FFH restait donc délégataire, ce qui complexifiait énormément le fonctionnement. Pour les sélections, nous devions solliciter le DTN de la FFH, qui entérinait une sélection effectuée par le staff FFE, c'est-à-dire Fanny Delaval, Philippe Célérier, et moi-même. Après Rio, nous avons souhaité redemander la délégation pour le para dressage. Nous l'avons cette fois obtenue. Les choses sont donc plus simples en termes de décision, Sophie Dubourg est désormais en charge de la discipline, la FFE est responsable des budgets, le paysage est clarifié. Fanny Delaval va pouvoir développer les formations fédérales au BFE Equi Handi, et nous gagnerons en autonomie dans le fonctionnement global de la discipline." Jean Pascal Cabrera, en charge de la préparation psychologique à la performance, était également aux côtés des cavaliers. "Mon rôle est d'aider les cavaliers à se situer le mieux possible dans leur tête pour exprimer leur performance. Cette discipline ne donne pas lieu à beaucoup d'expression corporelle, et occasionne peu de passage à l'acte moteur pour libérer le stress. Il s'agit de leur permettre d'identifier très vite la montée d'une émotion, d'en prendre conscience, et d'y apporter une réponse de la raison et de la concentration. Je fais en sorte de fournir à chacun les outils dont il a besoin, certains sont sensibles à la PNL, d'autres à la sophrologie, à l'auto hypnose, ou encore à la pleine conscience. Les modifications des textes de reprises sont perturbantes. Il faut casser les anciens automatismes et en installer de nouveaux, et consolider la mémorisation, ce qui suppose un travail intérieur de visualisation plus intense."

Une partie des cavaliers de para dressage se retrouvera lors de la 7ème édition du CPEDI de Deauville du 31 mars au 2 avril.

     

Béatrice Fletcher

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr