Nouvelle monture de Grand Prix pour Nicole Favereau
mardi 24 juillet 2018

© Collection privée/DR

Voilà une bonne nouvelle pour Nicole Favereau. La dresseuse vient de se voir offrir une nouvelle monture, Rubens. Ce cheval de huit ans a été acquis par la famille Boisselier, notamment naisseuse du champion d'Europe de concours complet Takinou d'Hulm et propriétaire de Really Mine, une jeune jument de dressage placée dans les écuries Favereau.

Nouvelle cartouche pour Nicole Favereau. La cavalière vient de se voir offrir Rubens, un hongre de huit ans, qui évolue actuellement sur le niveau A et devrait bientôt attaquer le Petit Tour. Il vient d'être acquis par la famille Boisselier, qui tient l'élevage d'Hulm et donc Nicole entraîne et coach Mathieu, qui évolue au niveau Saint-George, en concours. Fils de Habile Fontaines, il est donc le demi-frère utérin de Gisengue, la jument de tête de Nicole Favereau. Mais il est également le demi-frère par le père, Rifaisos, de Really Mine, une jument de cinq ans appartenant à la famille Boisselier et qui est également dans les écuries Favereau. 

Nicole ne va d'ailleurs pas découvrir Rubens, qui est en fait dans ses écuries depuis quatre ans. Sorti en compétition par Marine Subileau, qui s'occupe des jeunes chevaux, le cheval noir devrait bientôt rejoindre le piquet de Nicole. "Nous avons vu pas mal de chevaux avec Nicole, puis nous avons appris que Rubens était à vendre", explique Mathieu Boisselier. "Du coup, nous avons finalement décidé d'investir dans celui-ci pour qu'il reste aux écuries et car nous croyons énormément dans son potentiel. Nous l'avons acheté car nous voulions que Nicole ait un second cheval de haut niveau à la suite de Gisengue et avant Really Mine, qui a pouliné cette année, et qui ne sera donc pas rapidement performante."

Éleveurs heureux puisque naisseurs du fabuleux Takinou d'Hulm, double champion d'Europe de concours complet avec l'Allemand Michael Jung, les Boisseliers espèrent maintenant devenir des propriétaires heureux... En dressage ! "Après les deux médailles d'or aux championnats d'Europe avec Takinou, pourquoi pas une belle performance pour un autre de nos chevaux, mais cette fois en dressage", rêve Mathieu Boisselier, qui conclut :"Une belle aventure commence."