Pierre Volla et Badinda Altena dominent à Jardy !

dimanche 08 avril 2018

  • imprimer

La deuxième étape du Grand National de dressage a été remportée ce samedi par l’écurie Lamantia Couture, grâce à la victoire dans le Grand Prix de Jardy de Pierre Volla et sa Badinda Altena. Le couple renoue avec la victoire après une absence studieuse de quatre mois.

Pierre Volla largeL

Photo Scoopdyga

Après une pause de quelques mois, le couple Pierre Volla/Badinda l'emporte largement à Jardy.

Une fois de plus, le Haras de Jardy et son étape du Grand National ont su attirer de nombreux couples sur le Grand Prix, expérimentés ou plus immatures à ce niveau, ouvrant la saison extérieure de la plus belle des manières. Ainsi, 32 couples étaient au départ du Grand Prix, ce samedi, parmi lesquels seuls quatre ne représentent pas d’écuries pour courir le circuit de la FFE. Une trentaine de couples donc, qui ont présenté de belles choses comme notamment les deux montures de Laurence Vanommeslaghe, Ibanero Van de Vogelzang et Havalon, Dirbini avec Barbara Clément-Klinger, Ginsengue avec Nicole Favereau ou encore Dark Pleasure avec Rémy Issartel.

Les fautes, de jeunesse ou techniques, ont pour autant pénalisé certains d’entre eux puisque malgré de très bonnes séquences au passage, Rémy Issartel et son très élégant noir, Dark Pleasure, sortaient de piste avec une encourageante moyenne de 67,826% (9e). Il en est de même pour Nicole Favereau et Ginsengue, qui ont déroulé de très bons moments, malheureusement pénalisés par les fautes sur le galop allongé et les temps (69,261%, 6e). Même constat pour Bertrand Liegard et son fidèle Star Wars, qui retrouvaient les carrés pour la première fois cette année. Toujours dans une belle fluidité, le couple n’a pas pour autant évité les fautes sur le zig zag au galop et les changements de pieds aux temps, pour sortir avec une moyenne de 69,652% et une 5e place. « Il y a ici à Jardy une certaine quantité de chevaux qui n’ont pas techniquement de points faibles. Oui il y a encore des fautes mais ces fautes ne sont pas des problèmes que l’on ne peut pas résoudre comme le serait un défaut d’allure par exemple. Cela me fait aussi plaisir de voir que les couples qui ont participé aux stages cet hiver sont présents ici, que certains ont passé le cap comme Barbara Clément-Klinger avec Dirbini ou Maxime Collard avec Cupido PB. Je suis satisfait du niveau de ce Grand Prix tout en sachant que des cavaliers tels que Ludovic Henry, Karen Tebar ou Marie-Emilie Bretenoux n’étaient pas présents. C’est pour moi la première fois qu’en début de saison je ne sais pas qui va intégrer l’équipe pour les prochaines échéances », sourit l’entraineur national, Jan Bemelmans.

« Le break hivernal nous a fait du bien»

Plus jeune à ce niveau donc, Dirbini a présenté elle aussi des moments prometteurs dans le travail au trot notamment, sous la selle de Barbara Clément-Klinger (69,848%), permettant au couple de prendre la troisième place, derrière Laurence Vanommeslaghe et Havalon (70,543%) et surtout, Pierre Volla et Badinda Altena, larges vainqueurs de ce Grand Prix. Malgré des fautes sur le zig zag et le dernier trot allongé, le couple olympique a retrouvé sa forme et son brillant pour sa première sortie de l’année, signant une reprise notée à 74,826%. « Après le CDI de Genève j’ai décidé de faire une pause pour passer l’hiver et cela nous a fait du bien apparemment (rires). Cela a fait du bien à tout le monde, aux entraineurs, au cavalier, à la jument. Elle est en forme mais il y a encore des fautes qui sont pour ma part. Elle a fait un superbe travail au passage et piaffer mais il me faut encore un petit peu plus de contrôle dans les pirouettes et j’ai surtout été trop gourmand dans les trots allongés sur lesquels elle a fait des progrès. J’ai profité de l’hiver pour travailler la base et oublier un peu l’aspect concours, en s’attardant moins souvent sur le côté technique. Venir ici à Jardy était important car c’est un concours sur lequel il y a toujours de nombreux partants dans le Grand Prix et même si il manque mes collègues des championnats d’Europe et des Jeux olympiques, il était bon de se situer sur le niveau national et de réattaquer la saison avec de l’enthousiasme et du positif », a commenté Pierre Volla que l’on retrouvera sur le CDI 4* de Hagen en compagnie de Marie-Emilie Bretenoux, du 25 au 29 avril.

Si Laurence Vanommeslaghe ne représente pas la France à l’international, elle fait pour autant partie du Grand National et permet ainsi à son écurie Kineton-Passier (Rémy Issartel) de prendre ladeuxième place de cette étape. Pierre Volla offre donc la victoire à son écurie Lamantia Couture (Perrine Volla Pelardy), tandis que la 5e place de Bertrand Liegard et Star Wars permet à leur écurie Carrosserie Paillard de monter sur la troisième marche du podium.La prochaine étape du circuit du Grand National se tiendra à Rosières aux Salines, du 7 au 10 juin.

Retrouvez les résultats complets ici

Elodie Muller

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr