Pierre Volla, objectif : une qualification pour la Libre
mardi 01 août 2017

Pierre Volla
Pierre Volla et Badinda Altena © Photo Scoopdyga (Archive)

Sélectionné pour les championnats d'Europe de dressage avec sa bonne Badinda Altena, Pierre Volla se rendra à Göteborg avec des objectifs bien précis en tête.

Même si votre sélection n’est pas une surprise quelle a été votre réaction à l’annonce de Jan Bemelmans ?

Une sélection pour les Europe est toujours agréable et c’est personnellement une grande satisfaction. Il y a deux ans à Aix-la-Chapelle lors du dernier championnat d’Europe, j’étais le petit bleu de l’équipe. Aujourd’hui, je suis plutôt le pilier. Ce n’est pas un rôle facile mais j’en suis heureux

Ce week-end au CDIO3* à Hickstead, vous avez remporté successivement le Grand Prix et le Grand Prix Special permettant à la France de s’imposer dans la Coupe des nations. Le couple que vous formez avec Badinda a-t-il déjà été aussi en forme ?

Nous sommes souvent en forme mais autant que maintenant non. Nous prenons de la maturité et devenons plus calmes, plus patients. En plus de notre titre de champion de France, nos dernières prestations, dont ces victoires à Hickstead, nous mettent en confiance autant qu’elles nous motivent.

En janvier, vous disiez vouloir intégrer le Top 50 mondial, vous êtes actuellement 53e. Quels détails vous restent-ils à travailler ?

Je dois maintenir mon niveau entre 72 et 74, je sais que la jument en est capable. Pour cela, je dois gagner en relâchement, et sur ce point-là, Jan (Nivelle son entraîneur, ndla) m’a beaucoup aidé.

Même si les Tricolores ne sont pas favoris pour les championnats d’Europe, pensez-vous à une médaille ?

(Rires) Franchement non ! Mon objectif est de me qualifier pour la Libre en intégrant les 18 meilleurs couples. En équipe, l’objectif est de faire mieux qu’il y a 2 ans (la France avait terminé 6e sur 18, ndla). A Hickstead, même s’il manquait les meilleurs mondiaux, nous avons prouvé qu’on était 4 couples performants.