Rémy Issartel : "Evita est une princesse"
vendredi 28 octobre 2016

Rémy Issartel et Evita
Rémy Issartel et Evita © Coll

Evita est incontestablement la grande gagnante du Championnat de France des chevaux de dressage de 7 ans qui s'est au Mans les 20 et 21 octobre derniers. La jument, qui a remporté toutes les épreuves de 7 ans auxquelles elle a participé cette saison, a surclassé la concurrence en s'emparant de la médaille d'or avec près de 2 points d'avance sur son poursuivant.

"Evita fait partie des chevaux rares et précieux. C'est une princesse qu'il faut traiter comme tel pour qu'elle donne". Rémy Issartel, le cavalier de la nouvelle championne de France des 7 ans ne tarit pas d'éloges sur sa monture. Il connait bien cette jument KWPN, par Lord Leatherdale et  Tequila Van Weltevreden (Krack C), qu'il a achetée dans le centre de la France à l'âge de deux ans et demi. "A l'époque, elle était "gringalette", alors je l'ai débourrée, puis je l'ai remise au pré de 4 à 5 ans. Lorsque je l'ai récupérée, elle a repris le travail puis a attaqué ses premiers concours", se rappelle le cavalier.

Loin du chemin classique de formation des jeunes chevaux, Evita découvre les concours en fin d'année de 6 ans, sur des épreuves Amateur 1. Les résultats sont au rendez-vous puisque le couple remporte 5 des 7 épreuves auxquelles il participe. Pour autant, la jeune jument change de cavalier :"Elle se donnait trop, elle voulait trop bien faire. Comme un cheval qui saute 1,60m à chaque obstacle sur un parcours d'1,20m. C'est donc ma compagne qui l'a montée en concours pendant quelques temps en la déclassant (Evita est sortie 7 fois en Amateur 2 avec Evelyne Fleck entre avril et mai 2016, ndla). Il fallait qu'elle murisse ! "

La belle jument noire retrouve son cavalier en juin et débute par la même occasion sur le circuit des 7 ans. Carton plein pour Rémy et Evita : ils remportent toutes les épreuves auxquelles ils prennent part. C'est donc avec une certaine marge de manœuvre que le cavalier est arrivé aux championnats de France."Je savais que la jument était au dessus du lot. Ceci dit, elle a eu deux mois sans concours avant les championnats. Le risque était qu'elle soit un peu fraîche, mais en même temps, elle était bien et je ne voulais pas l'embêter donc on a préparé cette échéance gentiment à la maison".

Et fraîche, Evita, qui peut parfois s'avérer sensible, l'a été lors du premier jour."J'ai perdu beaucoup de points au galop, car elle n'était pas très aux ordres. Mais je gagne quand même l'épreuve, c'est fou ! ", se réjouit encore aujourd'hui Rémy. Le deuxième jour, la jument a déroulé une reprise sereine et a pu montrer toute l'étendue de son talent. Elle gagne avec une note de 72,8% et s'empare ainsi du titre de championne de France des 7 ans . Avec une moyenne championnat de 71,571%, le couple n'a laissé aucune chance à ses concurrents !

Le cavalier et propriétaire a reçu de nombreuses offres d'achat mais préfère garder la jument. Le programme pour la suite ? "Il faut qu'elle continue de murir. Elle est tellement douée dans ce qu'elle fait que rien n'est difficile. Piaffer, passage... Elle connait déjà tous les mouvements de Grand Prix. Il faut maintenant qu'elle grandisse psychologiquement pour que l'on puisse les enchainer sur une reprise".

Et il n'y a pas que de potentiels acheteurs qui ont repéré la nouvelle championne puisque Rémy a déjà été sollicité pour participer à des stages fédéraux. De toute évidence, Evita est une jument dont on entendra parler dans les prochaines années !