Rotterdam : Marie-Emilie Bretenoux, gagnante de la Consolante

samedi 23 juin 2018

  • imprimer

Le clan français était déçu jeudi de la prestation de l'équipe dans le Grand Prix de la Coupe des nations de Rotterdam. Avec une 6e place provisoire, la France n'a pas accédé à la finale A de l'épreuve par équipe. Qu'à cela ne tienne, les quatre amazones tricolores ont su se remobiliser, Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz remportant même la Freestyle de la Consolante tandis que les Pays-Bas se sont imposés dans la Coupe.

Marie Emilie Bretenoux Quartz of Jazz  largeL

Scoopdyga

Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz

Si tout ne s'était pas passé comme le staff fédéral le souhaitait jeudi dans le Grand Prix, les quatre françaises qui composaient l'équipe de France de la Coupe des nations de dressage de Rotterdam ont montré ce samedi leur meilleure visage dans le Grand Prix Spécial et la Freestyle de la Consolante. Seul ombre au tableau, aucune des amazones tricolores n'aura eu la chance de fouler la piste du grand stade : le Grand Prix s'est cette année tenu sur la petite piste réservée aux épreuves de dressage, et seuls les concurrents qualifiés pour la finale A ont eu la chance de dérouler aujourd'hui sur la piste principale, qui accueillera par ailleurs la Coupe des nations de saut d'obstacles demain après-midi. Une déception que tempérait pourtant Marie-Emilie Bretenoux : "J'aurais rêvé qu'on monte toutes sur le grand stade, après même si la consolante se court sur la petite piste, elle a le mérite de permettre à toutes les équipes de repartir. La compétition aurait pu se terminer jeudi soir pour certains d'entre nous"

Une victoire française qui rebooste le moral 

Il faut dire qu'après avoir remporté la Kür de la Consolante, la cavalière de Quart of Jazz avait de quoi positiver. La dresseuse a présenté la reprise libre en musique qu'elle a déroulée cette saison sur le circuit Coupe du monde, comportant des enchaînements compliqués ou encore des figures peu banales à l'image de la volte au temps et deux temps placée en milieu de reprise. "Quand cette partie se passe bien généralement je suis déjà très contente", lâchait en sortie de piste la cavalière avec l'humour qui la caractérise. "Je suis un peu déçue par la fin de ma reprise... J'étais en avance sur la musique pour mon dernier mouvement, j'ai continué d'avancer en direction des juges pour essayer de rattraper, mais du coup le cheval était dans la barrière et n'a pas pu faire un piaffer expressif. Il y a des jours où ça ne se goupille pas comme on veut mais je tire un bilan positif de cette compétition. Le cheval a montré qu'on continue notre progression ou en tout cas qu'on se stabilise dans nos performances, qu'on trouve de la régularité. C'est réconfortant et rassurant, ne serait-ce que pour moi, ça me permet d'être plus sereine", analyse Marie-Emilie. Pour la suite du programme, "il va y avoir les championnats de France, après ce sera Hickstead et après... on rêve !". De Tryon évidemment !

Morgane Barbançon Mestre n'a elle pas gagné le Grand Prix Spécial, mais quel plaisir de retrouver aujourd'hui un Sir Donnerhall II dynamique, concentré et en avant de la jambe. Avec une moyenne de 69.213 %, la toute nouvelle recrue de l'équipe de France prend la 4e place de l'épreuve. A la fin de la reprise, la cavalière ne s'y était donc pas trompée en enlaçant avec entrain l'encolure de son acolyte, et admettait être soulagée , après sa contre performance dans le GP, d'avoir retrouvé les sensations habituelles sur le rectangle avant même de connaitre sa note. 

Des jeunes chevaux prometteurs 

Si Vistoso de Massa, le jeune cheval (9 ans) de Anne-Sophie Serre (68.565 % dans le GP et 68.915 % dans le GPS) était prévu dans cette Coupe, Dirbini, la monture de Barbara Klinger, s'est elle vu projetée sur le devant de la scène suite au forfait de Pierre Volla. Initialement engagé sur le 3*, le couple aura été la très belle surprise française de cette Coupe des nations. Barbara et la fille de Dimmagio ont présenté un très beau Grand Prix et se sont emparées de la deuxième place de la Kur de la consolante avec 70.900 %. "C'est grâce à un désistement que je suis là", rappelait avec empathie la dresseuse, "mais ça m'a permis de vivre cette incroyable expérience du 5*". Une expérience d'autant plus belle que cet automne encore, Dirbini semblait avoir un peu de chemin à parcourir avant de prétendre à de telles performances : "C'est une jument en laquelle j'ai mis du temps à croire. La blessure de Ciska, ma jument de tête, a fait que Dirbini est devenue ma numéro 1 et être la avec elle est juste extraordinaire.". Barbara se projette maintenant sur la suite, et voudrait pouvoir mettre plus d'énergie, plus de brio dans les mouvements mais rappelle que "la jument n'a que 10 ans, et il est encore difficile d'avoir un peu plus d'énergie en gardant le relâchement"

Le doublé d'Edward Gal

Le sort de la France était scellé dès cet après-midi : en s'imposant dans la Finale B, les amazones tricolores prenaient forcément la 5e place de la Coupe des nations derrière les quatre équipes de la grande finale. Mais il a fallu attendre les coups de 21h pour connaitre les grands vainqueurs de cette Coupe des nations. Déjà en tête du classement par équipes à l'issue du Grand Prix, les Pays-Bas ont tenu bons et ont à nouveau trusté les meilleurs places des classements. Hans-Peter Minderhound/Glock's Dream Boy se sont emparés de la 2e place du GPS non loin devant Emmelie Scholtens/Apache, 4e tandis qu'Edward Gal, vainqueur du Grand Prix avec Glock's Zonik NOP, s'imposait à nouveau dans la Libre avec 80.075 %, soit 3 points de plus que Patrik Kittel/Well Done de la Roche CMF qui a largement contribué à la deuxième place de la Suède. Les Etats-Unis complètent le podium

Les résultats complets ICI

(Photo d'archive)

A Rotterdam, Myriam Rousselle

Horse Telex
La base de données du cheval
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr