Saumur : Philippe Limousin sur le podium du Spécial
dimanche 30 avril 2017

cdi saumur 2017 Philippe Limousin et  Rock N’Roll Star
Philippe Limousin et Rock N’Roll Star © Christine Marquenet

Dans le Grand Prix Spécial, cinq couples Français figuraient parmi les 14 engagés du CDI*** de Saumur. Après trois jours de soleil, plusieurs concurrents ont dû affronter, dimanche, la pluie parfois battante comme l’ouvreur, Fabien Godelle (65.60 avec Vallentieno ENE-HN). Philippe Limousin monte sur la 3e marche du podium dans cette épreuve remportée par la Belge Fanny Verliefden

Le doublé pour la Belge Fanny Verliefden

Déjà victorieuse du Grand Prix, la Belge Fanny Verliefden (Indoctro V/D Steenblok) s’impose aisément dans ce Grand Prix Spécial avec une moyenne de 73.68.  Une performance d’autant plus remarquable que ce couple débute au niveau international. Elle devance l’Espagnol Jordi Domingo (69.11 avec Mango Statesman). Ce dernier est talonné par l’ancien écuyer du cadre noir, Philippe Limousin, qui avait réalisé la seconde meilleure performance dans le Grand Prix (derrière Nicole Favereau et Ginsengue). Philippe Limousin obtient sa meilleure moyenne dans un GPS (69.03 avec Rock N’Roll Star) et monte sur la 3e place du podium  

Montée en puissance de Stéphanie Brieussel et Arnaud Serre

 Pour leur première participation dans le Grand Tour, Arnaud Serre et Ultrablue De Massa sont montés en puissance. Notés 65.94 dans le Grand prix, ils obtiennent 68.09 dans le GPS malgré une attitude un peu « fermée » et un pas qui manque parfois d’amplitude. Ils terminent 7e, suivis par Stéphanie Brieussel et Amorak. Stéphanie Brieussel était satisfaite en sortie de piste : « J’ai retrouvé mon cheval. Après les concours indoor du début de saison, il a été un peu perturbé dans le Grand prix (64.80). Je suis passé en numéro deux dans le GPS, ce qui n’est pas un avantage et je pensais avoir un peu plus de points. Mais, je repars très satisfaite et ne suis pas inquiète pour la suite. » Amorak a réalisé de jolis appuyers et une ligne de changements de pieds au temps notés 7.6. Le couple termine 8e avec une note 66.31.

On retiendra les débuts prometteurs de Virginie Gauthier, 24 ans, avec « Dickens » un kwpn de 9 ans par Chesnut, qui débute à ce niveau. Cette enseignante qui travaille dans l’écurie « Brieussel » a présenté de jolis passages et pirouettes et, sans un trottinement dans l’allongement au pas et des fautes dans une ligne de changement de pied, le couple noté 66.31 aurait pu atteindre la barre des 67% qui se traduit pour les trois meilleurs cavaliers du grand Prix par une prime fédérale dans le cadre du circuit FFE Dress Tour.

Résultats ici