Saumur : le retour du CDI3*

samedi 27 septembre 2014

  • imprimer

La Grande semaine de l’élevage de Saumur a retrouvé son international avec l’appui des collectivités locales et de NAF, fabricant d’aliments, leader sur le marché britannique. Les Français étaient nombreux et certains se sont bien classés, mais les victoires sont allées aux visiteurs.

cdi saumur 2014 largeP

Les Français ont largement profité de ce retour du 3* saumurois d’automne. Ils n’étaient pas moins de 12 sur les 23 partants du St-Georges ce qui n’a pas empêché la victoire de leur échapper au bénéfice du Britannique Charles Dutton avec Douglas IV (Diamond Hit) et 73,68%. Il était très clairement le meilleur et a fait l’unanimité des juges. Un autre sujet du Royaume Uni le suit à distance respectueuse, Paul Friday et Winston Bond (71,34). Julia Chevanne sauve de justesse la 3e place grâce à une reprise très régulière avec un Swing de Hus qui semblait un peu tendu mais qui est resté aux ordres. 

Julia Chevanne et Bertrand Liégard, meilleurs Français

A huit ans, c’est le plus jeune cheval du tiercé de tête. Un autre cheval du même âge a fait bonne impression un peu plus loin au classement, Binky sous la selle d’Alexandra Dillière, tout comme le Don Amour de Hus d’Alizée Roussel. Dans cette reprise, les Français présentaient d’ailleurs majoritairement des chevaux assez jeunes, contrairement à leurs concurrents étrangers, les Rock’n Roll Star (Ph. Limousin) et What’s Up de la Ferme Rose, n’ayant que neuf ans. 

C’est d’ailleurs le cavalier de ce dernier, Bertrand Liégard, qui fera la meilleure performance française du Grand Prix avec un Star Wars quasiment revenu au meilleur de sa forme : 2e avec 69,44%. Mais la victoire de ce Grand Prix à 24 partants dont 11 Français va à une Danoise, Rikke Svane. Elle connaît bien Saumur pour y être venue avec Quick Silver avant l’arrêt de l’international et parce qu’elle a une maison pas trop loin à Brionne sur Allonne mais elle y vient peu car elle réside à Dusseldorf. Elle présentait l’élégant Finckenstein (Latimer) doté de beaux piaffers/passages qu’elle avait confié il y a quelques années à Emile Faurie (G-B). Le couple est le seul à atteindre les 70%. Son entraîneur, l’Allemand Christoph Koschel, termine 3e avec Tiesto, propriété de Laurence Vanommeslaghe. Bertrand Liégard a donc réussi à se glisser à la 2e place avec Star Wars. Bernard Maurel l’a même placé en tête de son classement personnel « car tout est propre dans son travail. Le cheval a cédé dans sa nuque et se tient bien. Sauf au galop où il tombe encore un peu ce qui s’arrangera quand il aura pris de la force dans le dos ». 

Préparer l’hiver

On retrouvait cette belle attitude chez les premiers et chez la plupart des étrangers apparemment très respectueux de ce que recherchent désormais les juges comme le confirme Bernard Maurel qui ajoute : « Le travail des juges donnent aux cavaliers une évaluation de leurs points forts et faibles ce qui leur permet d’orienter leur travail hivernal. C’est l’intérêt de ce concours de fin de saison où nous avons un bon pool de juges ». Ceci n’a pas empêché de fameux écarts de jugements qui ont touché tout spécialement deux Françaises de l’écurie Brieussel, Julia Chevanne, 7e au final avec Luciano mais 15e avec la Danoise Mathesen ; et Stéphanie Brieussel et Amorak, qui finit à une belle 5e place mais que Bernard Maurel classe 15e, vraisemblablement pour ce problème de perméabilité à mettre au compte de la verdeur de ce 9 ans, une fois de plus le cadet de l’épreuve. Plus loin au classement, un Français présentait un 10 ans inédit, Qing de La Font. Ludovic Martin finit à la 12e place (65,98%) avec ce pur Lusitanien de l’élevage Massa. 

Saumur, premier indoor de la saison, a ainsi valeur de test pour les uns ou de concours de rentrée pour les autres. Son organisation, réputée hors frontière, le restera sous la férule du Comité équestre de Saumur que dirige Jean-Christophe Dupuy. C’était une première pour cette association plutôt habituée aux concours complet, voltige ou même spectacles. L’essai semble réussi. 

Tous les résultats en cliquant ici!

Marie-Hélène Merlin

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr