Sombre 28 octobre pour le dressage hollandais

mercredi 30 octobre 2013

  • imprimer

Deux grands chevaux ont quitté leurs prés de retraite ce 28 octobre. Le plus connu est certainement Bonfire, qui a donné tant de médailles à sa cavalière de toujours, Anky van Grunsven. Moins connu pour ses performances sportives, même s’il est allé jusqu’au Grand Prix, Kostolany l’était pour avoir engendré le célèbre Gribaldi, père du non moins célèbre Totilas.

Grunsven-Bonfire largeP

Anky van Grunsven et Bonfire lors de ses adieux à 's-Hertogenbosch - Ph. N. Fey

Auteur de quantité de produits, tant pour le dressage que pour le saut d’obstacles, le Trakehner Kostolany, qui était aussi noir que Gribaldi et Totilas, était aussi le grand-père, Painted Black (Gribaldi), un autre cheval d’Anky van Grunsven que l’on vit ensuite sous la selle de l’Espagnole Morgan Barbançon. Mais via Silvermoon, Kostolany (Enrico Caruso) était également l’aïeul d’une autre vedette des rectangles, Matine Blue Hors, championne du monde en 2006 avec le Danois Andreas Helgstrand. Pas étonnant dès lors que ce bel étalon ait été – tardivement - nommé Trakehner de l’année en 2009 pour la qualité de ses produits.  Agé de vingt-huit ans, Kostolany, souffrait des méfaits de l’âge qui obligèrent ses propriétaires à abréger ses souffrances.
Bonfire était de deux ans son aîné (les chevaux d’Anky van Grunsven vivent plutôt vieux) et passait sa retraite au pré près de son ancienne cavalière.

Mais « depuis un moment, il avait des ennuis de santé avec ses glandes surrénales (maladie de cushing, ndlr) et ces dernières semaines il avait une inflammation des pieds. Dimanche, c’est devenu si difficile que nous avons dû décider de l’endormir ». C’est le bref communiqué du site d’Anky. La cavalière disait de lui qu’il était son cheval préféré et c’est avec lui qu’elle a commencé à s’imposer sur tous les podiums. Bonfire (oldenbourg par Welt As) avait succédé au premier cheval international d’Anky, Prisco (mort en 2007 à trente-trois ans !). Ce grand bai, d’un modèle assez ordinaire, mais vibrant, était entré dans la vie de celle qui sera toujours son unique cavalière à deux ans et demi. Ensemble ils ont débuté leur carrière internationale à Schoten en 1992, année de leur première participation olympique (4e). Elle les a menés jusqu’au titre olympique à Sydney (2 000) après l’argent aux JO d’Atlanta, en passant par un nombre incalculable de victoires, notamment en Coupe du monde avec des reprises libres en musique magiques (cinq victoires en Finale), mais aussi en championnats d’Europe (1999), du monde (1994), sans compter ni les médailles par équipe, ni les titres nationaux. Bonfire s’était retiré en 2002 à Hertogenbosh qui avait enregistré ses plus grands succès.

Marie-Hélène Merlin

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr