Stéphanie Brieussel : "Amorak s'est beaucoup plu à l'Olympia"
jeudi 15 décembre 2016

londres 2016 Stéphanie Brieussel et Amorak
Stéphanie Brieussel et Amorak © Annabelle Orszag

Repartie tôt ce matin de l'Olympia car "il fallait libérer les boxes", Stéphanie Brieussel revient sur sa belle expérience londonienne

Pour la première fois de sa carrière, la cavalière francilienne court des épreuves Coupe du monde. Après Lyon, il s'agissait d'une nouvelle expérience à Londres en CDI-W "c'est vraiment chouette. Les concours sont  très bien organisés sur de belles pistes avec un public connaisseur. En tant que cavalier, c'est super d'être avec les meilleurs et si on veut que les points montent, il faut se montrer sur ces concours là. A l'Olympia la piste est dingue, blindée de monde, il n'y a pas une place de libre" Quant à Amorak, loin d'être impressionné par l'ambiance il s'y plait au contraire "Il adore le public qui est en plus très respectueux. Plus il y a de monde, plus il aime ça, ça le rassure"

Dans le Grand Prix, le couple obtenait 68,300% soit la 12ème place juste derrière Ludovic Henry et After You : "j'ai fait quelques fautes mais il était très calme. Du début à la fin, il était connecté avec moi et d'une manière générale, il est en progrès sur l'attitude."

Hier soir Stéphanie Brieussel déroulait sa nouvelle kür 2016 qu'elle avait présentée pour la 1ère fois au CDI de Saumur puis ensuite à Lyon, sur des versions instrumentales originales de chansons de Sia et Imany . " J'ai pris beaucoup de plaisir sur ma Libre même si tout n'est pas encore calé. Mes pirouettes sont un peu grandes, je galope dans un piaffer... mais la reprise plait." La donne est un peu nouvelle sur ces Libres Coupe du Monde , les juges disposent désormais du texte du cavalier. Pas question donc de s'en échapper et les juges doivent aussi attribuer (ou pas) des points sur des combinaisons difficiles, s'ils estiment qu'elles sont réalisées.

A Londres, Stéphanie obtient une bonne moyenne de 72,112% et termine 11ème. Elle a, par ailleurs, vécu les adieux de Valegro de près car "Valegro était le voisin de box d'Amorak ! J'espère qu'il a chuchoté de bons conseils à mon cheval. Ses adieux étaient très émouvants et c'est beau et bien d'arrêter le cheval maintenant, au sommet"

Après un stage avec Jan Bemelmans au mois de janvier au Mans, le prochain concours de Stéphanie sera le CDI-W d'Amsterdam du 27 au 29 janvier 2017