Stéphanie Brieussel et Marie-Emilie Bretenoux au rendez-vous

mardi 06 juin 2017

  • imprimer

En ce week-end prolongé, les cavaliers internationaux de dressage se sont retrouvés en Allemagne, à Wiesbaden, et aux Pays-Bas, à Roosendaal, pour continuer leur préparation en vue des championnats d'Europe de Göteborg qui auront lieu en août prochain. Des compétitions sur lesquelles les couples tricolores étaient aussi présents et ont enregistré de belles performances.

jardy 2016 Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz largeL

Photo Claude Bigeon (archive)

Marie-Emilie Bretenoux et Quartz of Jazz signent la plus belle performance en individuel.

Devant son public, sur le CDI 4* de Roosendaal, le Néerlandais Edward Gal en a profité pour sortir pour la première fois en compétition internationale son étalon Glock's Zonik. Une première plutôt réussie puisque le couple a remporté le Grand Prix (75,780%) ainsi que le Grand Prix Spécial (76,333%). Deux épreuves dont les podiums étaient complétés sur la deuxième marche par la Suédoise Therese Nilshagen avec Dante Weltino OLD (73,600% et 74,706%), la Néerlandaise Jeanette Haazen avec Dabanos D'O4 (72,180%) sur le Grand Prix et par une autre suédoise sur le Spécial, Anna Blomgren Rogers avec Torveslettens Quattro (71,059%), sur le Spécial. Deux tricolores étaient aussi engagés sur ce CDI 4*, Stéphanie Brieussel avec Amorak et Marc Boblet avec Soliman. Si ce dernier se classait 22e avec une note de 65,680% sur le Grand Prix avant de prendre la 11e place du Spécial (64,667%), Stéphanie Brieussel réalisait de belles performances notamment sur la Reprise Libre en Musique. En selle sur Amorak, la cavalière en terminait à la 13e place du Grand Prix avec une moyenne de 67,420% mais c'est en musique que le couple a brillé aux Pays-Bas, prenant une belle 5e place avec une note de 70,850%. Une épreuve remportée par le Portugais Daniel Pinto avec Santurion de Massa (76,225%)."Le premier jour dans le Grand Prix il m'a planté sur le passage et le piaffer, ce n'est d'ailleurs pas la première fois, de ce fait, je l'ai monté plus fort sur la détente de la Libre et là il a vraiment été très agréable à monter. J'ai malgré tout encore deux fois des fautes dans les lignes de deux temps et il change de pied dans le galop allongé. Malgré les fautes les juges recommencent à lui mettre des points dans le piaffer. J'ai eu des commentaires vraiment positifs après la Libre donc je pense que les juges sont prêts à lui mettre des points mais il faut que je corrige nos fautes. Depuis Compiègne déjà je peux plus le monter, il ne regarde plus, reste à l'écoute, il reste concentré et ce que je ressens aujourd'hui me met en confiance pour la suite", commente Stéphanie. 

 

Isabell Werth toujours intouchable

 

En parallèle, en Allemagne, c'est à Wiesbaden que certains des meilleurs couples de la planète se sont retrouvés pour là aussi un CDI 4*. Engagée sur le Grand Prix qualificatif pour la Libre, Isabell Werth s'est une nouvelle fois montrée intouchable, cette fois en selle sur Don Johnson FRH. Le couple s'imposait avec une moyenne de 77,900% avant de remporter ensuite la Reprise Libre en Musique avec une moyenne de 82,025%. Sur ces épreuves, les podiums étaient respectivement complétés par les couples allemands Maria-Charlott Schürmann, deuxième avec Burlington FRH (73,640% et 78,125%) et Hendrik Lochthowe, troisième avec Meggle's Boston (72,480% et 75,800%). Et les Allemands ne se sont pas arrêtés là puisque la victoire dans le Grand Prix qualificatif pour le Spécial ainsi que dans ce dernier, est revenue à Sönke Rothenberger avec Favourit (72,260% et 73,843%). Si le podium du Grand Prix restait 100% allemand avec Heiner Schiergen, deux fois deuxième avec Aaron 356 (71,440% et 72,078%) et Juliane Brunkhorst, troisième avec Fürstano (71,100%), le Britannique Emile Faurie a réussi à se frayer une place sur le podium du Spécial avec Weekend Fun (71,608%). Seule tricolore au départ de ce concours prestigieux, Marie-emilie Bretenoux a déroulé deux bonnes reprises sur le Grand Prix et le Grand Prix Spécial avec Quartz of Jazz, se classant 6e du Grand Prix (68,500%) et 5e du Spécial (68,510%). "Je n'étais pas ressortie en concours depuis le CDI 3* de Lier, en mars, mais pour autant j'ai vraiment eu le plaisir d'avoir un cheval serein, et une cavalière sereine aussi (rires), sur les deux épreuves. Nous étions mentalement dans notre bulle. Techniquement j'ai eu un très bon contact, il ne plongeait pas dans les transitions et de ce fait tout en a découlé, l'activité, la concentration, il était bien devant moi et cela change vraiment la vie. Je suis très contente de ces résultats et surtout des notes obtenues avec certains juges, c'est très motivant", souligne la Française qui sera au départ du Grand National de Rosières aux Salines en fin de semaine.

Photo d'archive

Elodie Muller

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 85 - Anne-Sophie et Arnaud Serre

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr