Tryon sans les Français : les explications de la fédération
jeudi 23 août 2018

Ambiance dressage
Ambiance dressage © Scoopdyga

Alors que l'on apprenait hier qu'aucune équipe, ni aucun couple individuel ne défendra les chances tricolores en dressage aux Jeux équestres mondiaux de Tryon, qui débutent dans trois semaines, la FFE a expliqué cet après-midi, par voie de communiqué, les raisons qui l'ont poussée à prendre cette décision.

"La Fédération Française d'Equitation a fixé en début d’année, pour l’équipe de France de dressage, le score minimum de 70% à atteindre en vue d’une participation aux Jeux équestres mondiaux 2018. Ce contrat technique a été établi afin de figurer honorablement au classement des nations et tenter de décrocher la qualification de la France pour les prochains Jeux olympiques de Tokyo 2020. A la suite du désistement du seul couple ayant déjà obtenu ces 70% ( Pierre Volla/Badinda Altena, dont la réaction est à lire ICI, ndlr) et aucun autre couple n’ayant atteint ce score en épreuve Grand Prix ces trois derniers mois, les conditions nécessaires ne sont pas réunies pour constituer un collectif capable d’atteindre la moyenne requise. Devant ce constat, et malgré les efforts sans précédent déployés par tous en faveur du dressage, la Fédération Française d’Equitation n’engagera pas de cavaliers de dressage lors des Jeux Equestres Mondiaux de Tryon aux USA en septembre prochain", détaille le communiqué de presse émis par la FFE. 

Pour rappel, les interrogations étaient à la fois vives et nombreuses hier à l'annonce de la décision de la FFE, qui a fait l'effet d'une bombe (lire ICI).

Commentaires


PHILIPPE P | 27/08/2018 13:36
il est tout à fait normal que la FFE n'envoie pas dans un championnat majeur des couples qui ne sont pas à la hauteur de ces championnats.
Si les cavaliers veulent profiter de ce type d'évènement pour "prendre de l'expérience" il faut qu'ils y aillent à pied et à leurs frais . Cela coutera moins cher à la collectivité et leur permettra de mesurer le travail qu'il leur reste à accomplir .

Ph. POPPE

BERTRAND A | 23/08/2018 18:47
Faut-il faire quelques économies pour financer les investissements pharaoniques de Lamotte-Beuvron? La FFE est en décalage complet avec le sport de haut niveau préférant une approche comptable (70%) à une approche sportive. Lors d'échéances importantes, il arrive régulièrement que des couples peuvent se transcender pour le meilleur...