's-Hertogenbosch : Isabell Werth et Emilio, toujours plus haut
samedi 10 mars 2018

Isabell Werth Emilio 's-Hertogenbosch 2018
Une nouvelle victoire pour Isabell Werth et Emilio 107 sur le circuit Coupe du monde © DIgiShot/The Dutch Masters

L'étape Coupe du monde de dressage de 's-Hertogenbosch s'est conclue cet après midi par une véritable démonstration d'Isabell Werth et son bon Emilio 107, toujours plus appliqué et qui ne cesse de progresser. Avec un score total de 87.405%, le couple allemand a littéralement écrasé la concurrence et l'amazone s'offre une nouvelle victoire sur le circuit.

87.405 %, soit un nouveau record pour le couple Isabell Werth et Emilio 107. De quoi conclure l'étape Coupe du monde de dressage de 's-Hertogenbosch, synonyme également de la fin des qualificatives pour la finale Coupe du monde, de la plus belle des manières pour l'Allemande. L'amazone, qualifiée automatiquement pour la grande messe parisienne suite à sa victoire à Omaha l'an passé, n'a pas chômé cette saison sur le circuit indoor. Avec cette victoire en Hollande, ce sont pas moins de quatre première places et deux deuxième places que la n°1 mondiale a glané, sur six sorties. Mais plus que la victoire, c'est bien la progression d'Emilio qui a ravi Isabell durant la compétition à l'indoor Brabant. "Il n'y a pas de secret pour gagner. C'est un travail de longue haleine et de tous les jours. Je suis ravie de la performance d'Emilio aujourd'hui, parce qu'il a beaucoup progressé depuis le début de la saison.  Hier, il était encore un peu tendu mais aujourd'hui il s'est montré très guerrier et nous avons eu une excellente connexion. Tout s'est passé comme je le souhaitais. Tout ce que je lui ai demandé, il l'a bien fait. Il a été vraiment fantastique. Mais quand vous êtes au milieu d'un tel évènement que ce concours, d'une telle atmosphère, ça pousse à vous dépasser", indiquait en conférence de presse la cavalière, qui n'a pas manqué non plus de saluer l'enthousiasme du public néerlandais. 

Pas chauvins donc, les spectateurs hollandais ! Il faut dire qu'ils avaient de quoi se réjouir même si l'hymne national n'a pas retenti aujourd'hui. Edward Gal, qui remportait cette étape Coupe du monde en 2014 et 2015 avec Undercover, monte cette année sur la deuxième marche du podium, grâce à la belle performance de Glock's Zonik NOP.  "Zonik n'a pas tant de compétitions que ça à son actif. Cette étape Coupe du monde était la troisième que nous courrions, et il a été meilleur de concours en concours. Il y a certes encore quelques petites choses à améliorer, mais il reste un jeune cheval et ne cesse de m'étonner". Pour Madeleine Witte-Vree, qui complète le trio de tête avec Cennin, cette compétition à domicile revêt toujours un aspect un peu spécial. Elle a d'ailleurs profité de l'occasion pour tester une reprise modifiée : "J'ai apporté quelques petits changements, et ma Kur est maintenant plus courte. Ca semble bien fonctionner et j'ai maintenant hâte d'aller à Paris pour la finale!". Parce que tout l'enjeu de cette dernière qualificative du circuit était bien pour les couples en lice de glaner les derniers points pour décrocher un ticket pour la finale à l'AccorHotels Arena de Bercy en avril. Outre Isabell Werth, tenante du titre, il faudra ainsi compter sur les deux Néerlandais sur le podium, mais aussi, sous condition qu'ils confirment leur participation, le Suédois Patrik Kittel, les Allemandes Dorothee Schneider et Jessica von Bredow-Werndl, le Danois Daniel Andersen, la Suédois Tinne Vilhelmsom Silfven et enfin l'Autrichienne Belinda Weinbauer. 

Retrouvez les résultats complets de l'épreuve ICI