's-Hertogenbosch : Minderhoud devance Werth dans la Libre !
samedi 11 mars 2017

Hans-Peter Minderhoud et Flirt
Hans-Peter Minderhoud a signé "sa meilleure Libre" depuis toujours. © Crédit : Dirk Caremans - hippofoto.be

Le public s'est levé pour sa sortie de piste. Dernier cavalier à s'élancer dans la Libre de cette ultime étape Coupe du monde avant la finale à Omaha (28 mars au 2 avril), Han-Peter Minderhoud/Flirt de Lully CH-Glock's a finalement doublé Isabelle Werth/Emilio 107. Les deux Français ferment la marche, mais ils repartent avec une détermination redoublée.

Le duel entre celle qui domine quasi sans partage actuellement le dressage mondial, Isabell Werth, et le vainqueur de la finale Coupe du monde 2016, Hans-Peter Minderhoud, a été l'attraction de cette ultime étape Coupe du monde européenne... Respectivement associés à Emilio 107 et Flirt de Lully CH-Glock's, ils ont échangé leurs places entre le Grand Prix du vendredi et la Libre du samedi avec 80 % contre 77,020 % puis 84,490 % contre 83,300 %. Avec, sur les deux jours, la victoire à l'applaudimètre du Néerlandais à domicile. Logique, même si le public de la Brabant Halle, aussi féru de dressage que de saut d'obstacles, se caractérise par son enthousiasme !  

Isabell Werth montera Weihegold à Omaha 

"J'ai présenté ma nouvelle reprise et je suis vraiment heureux car il était temps de changer, s'est réjouit Hans-Peter Minderhoud. J'ai eu un super feeling. Flirt était dans la musique dès le départ et il n'a pas fait de faute. Je crois que c'est ma meilleure Libre depuis toujours !" Très encourageant et motivant à moins trois semaines de la finale Coupe du monde à Omaha pour le tenant du titre même si la concurrence s'annonce ultra forte. A commencer évidemment par Isabell Werth, qui caracole en tête du circuit européen et qui cumule pas moins de 21 victoires sur 24 (!) GP, GPS et Freestyles disputés depuis ses deux médailles olympiques à Rio (or par équipes, argent individuel avec Weihegold). "La faute lors de l'allongement en début de reprise est pour moi. Emilio était ultra motivé et je me suis précipitée, mais sinon je suis ravie de son comportement, analysait l'Allemande avec un large sourire. A Omaha, je monterai Weihegold qui est en super forme, mais je vais continuer à préparer Emilio au cas où." 

La liste des neuf Européens qui disputeront la finale est désormais connue. En plus de Minderhoud, qualifié d'office grâce à sa victoire l'an passé, il y aura donc Isabell Werth (80 points), Jessica von Bredow-Werndl (62 pts), Judy Reynolds (57 pts), Kristy Oatley (55 pts), Carl Hester - Fabienne Lütkemeieir - Marcela Krinke Susmelj (54 pts) et Madeleine Witte-Vrees (51 pts).  

Jan Bemelmans : "il nous manque de la constance" 

Notés 70,120 % et 69,520 % avec Amorak et After You, Stéphanie Brieussel (14e) et Ludovic Henry (15e) sont encore loin des moyennes de ces leaders, mais ils continuent à travailler avec une détermination palpable. "Je rage vraiment après ma faute aux changements de pieds aux temps, regrettait Ludovic. Il y a eu une rupture de contact inhabituelle qui nous coûte cher. La note d'hier (67,960 %) ne m'a pas aidé non plus, mais le cheval est en pleine forme et c'est la dernière fois que je présentais cette reprise en musique. J'en prépare une avec un coefficient de difficulté plus élevé afin d'essayer de glaner davantage de points. Ce parfois dur de se frotter aux meilleurs, mais c'est dans ces concours là qu'on apprend. Et ça nous motive vraiment pour la suite !

"Pour que les notes montent, ils doivent également faire davantage de reprises sans-faute, estime le sélectionneur des Bleus, Jan Bemelmans. Stéphanie a aussi eu des fautes aux changements de pied. Quand Isabell Werth fait une erreur, elle descend seulement de 80 à 77 % sur une figure, mais nous on part de beaucoup plus loin... Il nous manque encore de la constance pour que les juges montent leurs notes, mais il y a des bonnes choses. Amorak est beaucoup plus calme et Stéphanie ose davantage le solliciter. After You manquait d'entraînement mais il progresse aussi. On doit continuer à avancer.