Bon vent pour la saison 2013 d’endurance

mardi 19 mars 2013 - Provence Alpes Côte d'Azur

  • imprimer

La météo glaciale du week-end de mi mars n’a pas arrêté les cavaliers d’endurance. Par -7°, ils étaient 39 à prendre le départ des 120 km du Raid de Ratières au cœur de la Drôme des collines, support du premier CEI ** de la saison. La provençale Stéphanie Arnal en a été la meilleure associée au vigoureux Novotny de Pawi.

ratières 2013 groupe largeL

Jean Louis Perrier

ratières 2013 Stéphanie Arnal et Novotny de Pawi.  largeP

Jean Louis Perrier

ratières malais largeP

Jean Louis Perrier

Stéphanie Arnal et Novotny de Pawi.

Les cavaliers malais étaient au rendez-vous

previous video next video

  Début de saison frileux, mais heureux !
 Pour son premier CEI ** l’équipe réunie autour de Pierre Chambost et Ludovic Saroul  a réussi à attirer une bonne participation étrangère avec  des délégations venues d’Italie et de Malaisie. Les jeunes cavaliers  venus du pays des Tropiques, avec l’un des héritiers de la famille royale, ont accompli courageusement les 120 km  confrontés aux rigueurs d’une fin d’hiver. Même lorsque la température s’est élevée pour retrouver des valeurs positives, le vent glacial n’a pas épargné  les participants, cavaliers, assistants ou organisateurs !  Malgré les gelées du matin, la qualité du sol particulièrement sableux a permis un bon déroulement de l’épreuve. Animée par  Romain Laporte et Jean- Jacques Vilquin, la course a été disputée jusqu’à la ligne finale.

 Novotny de Pawi et Stéphanie Arnal  les plus forts au sprint
 Plusieurs cavaliers habitués des grands rendez-vous de l’endurance s’alignaient au départ avec des chevaux en formation qui ont montré un bon potentiel comme Nitska de Jalima, 8e sous la selle de Virginie Atger après une chute dans les derniers kilomètres, ou Réve de Sauveterre, dernier produit de la bonne Djala’ qui a notamment donné  Dynamik, 10e avec Laurent Mosti . Sur un parcours alternant les chemins roulants et les dénivelées, la décision  ne s’est fait que dans le tout dernier kilomètre avec une arrivée au sprint où la provençale  Stéphanie Arnal a été la meilleure avec Novotny de Pawi. Confié par son éleveur pour la finale des 6 ans 2011 à Stéphanie, ce PS arabe par Elgadin de Pawi a terminé 14e du mondial des 7 ans  en Hongrie en 2012. Doté de beaucoup de force, ce petit cheval s’est parfaitement exprimé sur ce parcours technique avalé à une moyenne générale de 17,82 km/h. La  2e place est pour Pscyche du Verdot, une PS arabe de 10 ans par Lover de Gargassan, montée par Sabrina Arnold qui court en CEI  pour les couleurs de son pays natal l’Allemagne. Le sprint final donne la 3e place à  May Manifacier  avec Razizka la Majorie (PS arabe de 8 ans par  Azziz de Gargassan). On retrouve  le lendemain cette jeune cavalière qui court sous les couleurs de l’écurie Jean-Philippe Francès avec un autre produit du haras ardéchois de la Majorie, Ourcha la Majorie (par Indian Tawfik) cette fois en tête du sprint final du CEI *  devant la vice championne de France sur 130 km, Fabienne Larbret/ O’Haras de Marnas.

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr