CEI***Florac : Cécile Demierre dans son jardin

mardi 09 juillet 2013 - Florac

  • imprimer

Gagner le raid de Florac, tout cavalier d’endurance en rêve ! Mais quand en plus cela arrive avec un cheval qu’on a fait naître, le bonheur est inégalable ! Cécile Demierre qui en plus est un des membres actif de l’organisation de la mythique course cévenole, l’a vécu par ce premier samedi de juillet avec la complicité de Kéfraya Jaïs.

Cécile Demierre et Kéfraya Jaïs largeL

Jean-Louis Perrier

Cécile Demierre et Kéfraya Jaïs

 Après un CEI ** le jeudi remporté par le drômois Ludovic Saroul associé à Tico Pita, les 44 partants dont une dizaine d’étrangers se sont élancés pour les 160 kms sous le ciel étoilé pressentant une chaude journée. Une difficulté de plus pour le circuit dont le découpage était revu cette année en 5 étapes au lieu de 6, avec deux tronçons de 40 et 38 km au cœur de la journée. Une bonne raison pour ne pas lancer trop vite sa monture à l’assaut du périple ! Cécile Demierre qui connaît bien le circuit puisque non seulement elle réside à la  Barre des Cevennes, sur le tracé, mais est aussi membre de l’équipe organisatrice, le savait bien et a gardé Kéfraya Jaïs, un PS arabe de 14 ans fils de Toup du Clo avec lequel elle a été souvent à l’honneur, sagement dans le peloton jusqu’à la délicate ascension de l’Aigoual. Les qualités de descendeurs de Kéfraya Jaïs puis sa bonne récupération lui ont permis de revenir sur la tête de course et d’en repartir en leader dès la 3e étape. Son avance ne sera pas contestée malgré un regroupement sur l’ultime tronçon de retour vers le site d’Ispagnac qui vaudra un sprint pour les accessits entre cinq couples. Le jeune  Nicolas Ballarin associé à un produit de l’élevage du regretté Francis Arnaud, Lemir de Gragassan et Virginie Atger avec un 8 ans prometteur, Ras Payador en ont été les meilleurs pour prendre place sur le podium 2013. Mais la plus haute marche avait été acquise 10 minutes plus tôt par Cécile Demierre. Outre de nombreux classements sur cette course, elle inscrit son nom pour la 2e fois dans la liste des vainqueurs après 2007 où son complice Shaman mettait aussi l’élevage local à l’honneur. Avec Kéfraya Jaïs qu’elle a fait naître et qui appartient à Jean-Paul Boudon, président du Comité d’organisation, elle terminait au 5e rang en 2009 pénalisé sur le circuit par une glissade à l'entrée d'Ispagnac a 1km de l'arrivée.En 2012, c’était la 2e place derrière l’échappée belle de Laurent Mosti. Cette année le couple n’a pas laissé passer sa chance !

Résultats :http://www.atrm-systems.fr/index0fr.htm
 

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr