CH-EU endurance : La France en bronze et en argent
samedi 12 septembre 2015

JEM 2014-Jean-Philippe Francès et Denis Le Gillou
Jean-Philippe Francès et Denis Le Gillou © Jean Louis Perrier

Pas de surprise pour le rendez-vous européen de l’endurance à Samorin, en Slovaquie : le match France-Espagne a bien eu lieu avec un double avantage pour les transpyrénéens ! Jaume Punti Dachs, qui avait obtenu le double titre, individuel et par équipes, en République Tchèque il y a deux ans, reviendra de Slovaquie avec deux nouvelles médailles d’or. Le Français Jean-Philippe Francès étoffe aussi sa collection de médailles avec le bronze individuel et l’argent par équipes.

Associé à Ajayeb, un cheval de l’écurie de Cheick Mohammed al Maktoum, le Catalan Jaume Punti Dachs bat au sprint la vice-championne du monde hollandaise Marijke Visser associée à Laiza de Jalima, sa jument des JEM de Normandie 2014, elle aussi entrainée dans le désert. Les deux premiers ont tourné sur ce parcours extrêmement roulant à une moyenne de 22,58 km/h. La performance de Jean-Philippe Francès, qui avec Secret de mon Cœur arrache la 3e place à l’Espagnol Alex Luque Moral/Calandria PH huit minutes plus tard, est donc d’autant plus remarquable. Le cavalier aixois avait réussi à se placer dans la tête de course contrôlée par la formation espagnole, et à ne pas la lâcher. Seul Jordi Arbois Santacreu, leader des premières boucles pour les Espagnols, ne figure pas à l’arrivée après l’élimination d’Aquiles au 4e contrôle. Pas de problème pour Maria Alvarez Ponton/Selif de la Nie et Javier Cervera Sanchez-Arnedo/Strawblade réciproquement 5e et 6e, ce qui assure l’or à l’équipe espagnole.

Que d’émotions !

Avant de savourer l’argent par équipes, les Français ont eu chaud aux fesses ! Laurent Mosti terminait sa course après une élimination pour boiterie de Rêve de Sauveterre au 2e contrôle.  A la fin de l’étape suivante, Marie-Pierre Peroteau/Qanai du Tipi était hors jeu… Pas de droit à l’erreur avec seulement trois cavaliers en piste ! Nina Lissarrague/ Keeshem d’Aillas et  Enora Boulenger/Guarfao de Bozouls n’en ont pas commis, terminant réciproquement au 9e et 11e rang individuel. L’argent pour la France était donc à la clé. Pour Bénédicte Emond-Bon, ce résultat est une belle satisfaction au terme d’une course très difficile.

Sur les 59 partants, 39 seulement repartait sur la dernière boucle, la Belgique notamment avait vu quatre sur cinq de ses cavaliers sortis, avec des écarts très importants pour les derniers en piste. Il fallait attendre plus d’1h20 pour l’arrivée des deux hollandaises Carmen Römer/Siglavy Bagdavy Zeusz et Mélissa Huisjman/Kain, la suite du podium par équipe.
Les résultats ici
 Plus d’infos sur le site du concours