Clément Marescassier, roi de Labastide-Murat

lundi 20 avril 2015

  • imprimer

Le bicentenaire de la mort de Joaquim Murat, Maréchal d’Empire et Roi de Naples, a été l’occasion de vivre le 18 avril une superbe journée d’endurance dans le plus pur esprit de la discipline. Sur les 160 km CEI *** au cœur du Lot, Clément Marescassier, s’impose avec Sunny du Guide au terme d’une course tactique fort bien menée sur ce circuit difficile.

cei Labastide-Murat 2015 Clément  Marescassier et Sunny du Guide largeP

Jean-Louis Perrier

cei Labastide-Murat 2015 Laetitia Goncalves et Tina d'Onet largeL

Jean-Louis Perrier

cei Labastide-Murat 2015 Grégoire Tilquin et Tigane el Hator largeL

Jean-Louis Perrier

cei Labastide-Murat 2015 Jack Begaud largeL

Jean-Louis Perrier

Marescassier et Sunny du Guide

Laetitia Goncalves et Tina d'Onet

Grégoire Tilquin et Tigane el Hator

Jack Begaud

previous video next video

 Le bicentenaire de la mort de Joaquim Murat, Maréchal d’Empire et Roi de Naples, a été l’occasion de  vivre  le 18 avril une superbe journée d’endurance dans le plus pur esprit de la discipline. Sur les 160 km CEI ***  au cœur du Lot, Clément Marescassier, s’impose avec Sunny du Guide au terme d’une course tactique fort bien menée sur ce circuit difficile.

Retour à l’endurance authentique

Avec 65% des chevaux ayant terminé le parcours pourtant extrêmement exigeant  entre les fréquents  dénivelés et les sols variés, le taux de réussite du CEI *** de Labastide-Murat est quasi exceptionnel. Jack Bégaud qui avec son épouse Marie est au cœur de l’organisation l’a fort bien expliqué lors de la très  belle cérémonie de remise des prix : ‘’ Le bel état des chevaux souligné par les vétérinaires montre que quand c’est difficile on sent mieux les efforts de son cheval. Cette course est une leçon de vie où le cheval retrouve sa place de compagnon de sport et n’est pas seulement une machine à performance. ‘’  Avec le soutien du maire de Labastide-Murat, Aurélien Pradié, l’équipe réunie autour des Bégaud et de Serge Moro qui organisait sur le quasi même circuit le CEI *** du Vigan a fait revivre une page d’histoire de l’endurance qui vaut mieux que les 20 partants de cette première édition. Même si  tous les acteurs étaient bien fatigués samedi au terme d’une journée ensoleillée qui avait commencé fort tôt avec un départ à 4h30, tous ne demandent qu’à revenir en 2016 !

Tel père, tel fils … ou fille !

Et pour marquer ce retour au bon esprit de l’endurance qui a tellement fait défaut avec les scandales à répétition venu des pays du golfe persique, rien de mieux  qu’un podium aux accents des grandes familles de l’endurance du sud-ouest. Sérieux animateur de la course dès le départ, Joël Marescassier est un authentique amateur, médecin à Villefranche de Périgord. Mais  Djador (ar  12 ans par Al Sakbe) a eu du mal  à récupérer après le 4e vet, laissant le champ libre  au nouveau leader …. Clément  Marescassier, tombé dans l’endurance dès l’âge de 6 ans faisant ses classes avec  Kosac le cheval qui avait valu une sélection équipe de France à son père !  Pour ce maréchal-ferrant de 27 ans,  qui a ‘’migré ‘’ de la Dordogne vers les Alpes de Haute Provence, pas de souci,  Sunny du Guide (ar  9 ans par Dzarek)  avait de la ressource !  ‘’ Je l’ai acheté quand il avait 5 ans. Je n’ai que lui à l’entrainement, j’ai eu des propositions mais ça ne m’intéresse pas de travailler avec des gens qui font n’importe quoi avec les chevaux !  Et je suis un authentique amateur, je vis de mon travail de maréchal-ferrant avec une clientèle toute discipline. Je savais que mon cheval serait bien sur cette course,  mais c’était sa première 160 km, donc je suis parti prudemment. Mon prochain objectif sera Florac. ‘’
 Derrière  Clément Marescassier, Laetitia Goncalves fait aussi honneur aux grandes familles régionales de l’endurance. Plusieurs fois médaillées avec l’équipe de France Jeunes, Laetitia a du passer deux ans sans monter suite à un mauvais accident en jouant au foot !  Après une 4e place sur le CEI *** de Fontainebleau, elle confirme son retour en prenant le premier accessit ici avec  Tina d’Onet (ar de 8 ans par Milora Park Blue Fire) qui débutait aussi sur la distance. A 24 ans, Laetitia se consacre désormais à l’entrainement des chevaux d’endurance sur le site lotois créé par son frère Alexandre avec l’aide de leur père José toujours actif dès qu’il quitte sa boulangerie ! Grégoire Tilquin, plusieurs fois sur le podium du CEI *** du Vigan, renoue avec les places d’honneur à Labastide-Murat, mais cela n’a pas été sans mal : pour aider Tigane el Hator, (ar 8 ans par Djebel Lotois) Grégoire a beaucoup couru à ses côtés et est arrivé bien plus épuisé que sa monture, s’écroulant une fois la ligne d’arrivée passée. Tout allait bien pour ce cavalier courageux le soir au moment de la remise des prix, doté de nombreux lots ô combien mérités pour les participants !

Résultats ici

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr