Endurance: Plein gaz pour Cheick Hamdam al Makyoum et son Yamamah

samedi 30 août 2014

  • imprimer

Parti en tête, premier à chaque arrivée intermédiaire, Cheick Hamdam al Maktoum a dominé les 160 km autour de Sartilly consacrant le champion du monde d’endurance. Il succède ainsi sans problème à son père l’émir de Dubaï Cheick Mohammed al Maktoum. La France jouant la carte de la prudence prend l’argent par équipe derrière l’Espagne et devant la Suisse.. Les quatre cavaliers de l'équipe de France d'endurance avaient rendez-vous au Club France hier après midi. Cavadeos a recueilli les impressions de Jean-Philippe Frances, Nicolas Ballarin, Franck Laousse, et Denis Le Guillou.

Cheick Hamdam al Makyoum  largeP

Jean-Louis Perrier

Arrivée de Franck Laousse et Nicolas Ballarin largeL

Jean-Louis Perrier

Jean-Philippe Frances, Denis  le guillou et Robin cornely largeP

Jean-Louis Perrier

Jean-Philippe Frances sur la plage de Jullouville largeL

Jean-Louis Perrier

Denis Le Guillou largeL

Jean-Louis Perrier

marijke Visser largeP

Jean-Louis Perrier

punti dachs largeP

Jean-Louis Perrier

Le Cheick Hamdam al Makyoum

L'rrivée de Franck Laousse et Nicolas Ballarin

Jean-Philippe Frances, Denis Le Guillou et Robin Cornely

Jean-Philippe Frances sur la plage de Jullouville

Denis Le Guillou

Marijke Visser

Punti Dachs

previous video next video

Parti en tête, premier à chaque arrivée intermédiaire, Cheick Hamdam al Maktoum a dominé les 160 km autour de Sartilly consacrant le champion du monde d’endurance. Il succède ainsi sans problème à son père l’émir de Dubaï Cheick Mohammed al Maktoum. La France jouant la carte de la prudence prend l’argent par équipe derrière l’Espagne et devant la Suisse.

Une course difficile à l’excès

Des 165 chevaux en lice, 38 seulement ont passé avec satisfaction le contrôle validant ce périple de 160 km autour de Sartilly. Les craintes de Bénédicte Emond Bon sur ce circuit difficile, voir dangereux avec les mauvaises conditions météo se sont vérifiées dès la première avec un accident tragique avant la première assistance : une  chute de Dorado le cheval de la cavalière du Costa Rica, Claudia Romero Chacon se terminait contre un arbre avec une fracture fatale des cervicales pour le cheval. La cavalière sérieusement blessée était évacuée vers l’hôpital où elle était opérée le lendemain, son état étant sérieux mais sans pronostic vital engagé. Six autres cavaliers seront victimes de chutes sérieuses, dont la multi-médaillée Maria Alvarez Ponton, qui souffrant du dos, sera contrainte à l’abandon. Malgré une côte cassée, Barbara Lissarrague a été au bout du périple avec la bonne Preume de Paute, manquant de peu le podium individuel, mais donnant le bronze par équipe à la Suisse. 

La carte de la prudence pour la France

Dans ces conditions, les consignes de prudence données par le staff français paraissent tout à fait légitimes, même si un peu plus d’audace aurait pu mettre les Bleus sur la plus haute marche du podium. Au final moins de 13 minutes seulement pour 28 heures de courses des trois meilleurs cavaliers séparent la France des vainqueurs espagnols. Malgré la défaillance de Maria Alavarez Ponton, la 5e place de son mari Juma Punti Dachs  suivi par Jordi  Arboix Santacreu tout deux associés à des chevaux français, Novisaad d’Aqui et Mystair des Aubus, ainsi que  le 21e rang de Cervera  Sanchez-Arnedo avec Strawblade, leur donne la victoire.  

Trois équipes seulement rentrent trois chevaux ! Les Emirats n’ont que le vainqueur Yamamah en lice, de même le Qatar avec son médaillé de bonze Abdulrahmam Saad al Sulaiteen. Le rythme très élevé imprégné par les cavaliers des pays du golfe leur a été largement fatal, mais ça passe pour les médailles individuelles! Pour la France, Jean-Philippe Francès signe une magnifique performance avec un cheval peu expérimenté de  8 ans, Secret de mon Cœur en terminant en 8e position à un peu plus de 17km/h, le vainqueur Cheick Hamdam ayant tourné à 19,67km/h. Dès la première boucle les écarts étaient considérables, seule la hollandaise  Marijke Visser avec son cheval français Laiza de Jalima propriété d’une écurie émiratie a réussie à rester  dans son sillage arrivant 11 minutes après lui. Laiza de Jalima obtient le prix de la meilleure condition le lendemain. En bonus de leur médaille d’argent, les français pourtant peu expérimenté à part Jean-Philippe Francès peuvent afficher la satisfaction d’avoir amené leur monture au bout de ce très difficile championnat, seul Rusty  James, le cheval de Robin Cornely ne passant pas le contrôle final pour une légère boiterie.  Franck Laousse/Niky de la Fontaine, Nicolas Ballarin/Lemir de Gargassan et Denis le Guillou prenant les 11, 12 et 13e places. 

Jocelyne Alligier

  • imprimer

0Commentaires

HUBERT L | 01/09/2014 18:03
La course d'endurance est une épreuve extrêmement difficile, et qui a pour conséquence les accidents que l'on connait et qui sont décris ici. Le terrain à Sartilly n'était pas spécialement facile, il avait été taillé sur mesure pour le Cheik al Maktoum qui souhaite avoir des terrains dans le style... Si on ajoute à ça les moyens "illimités" de l'émir, ainsi que la corruption et le dopage, l'endurance devient une épreuve difficile à apprécier. Pour la première fois de ma vie j'ai suivi l'épreuve d'endurance des JEM à Sartilly, je dois dire que l'arrogance des concurrents du moyen orient qui étaient assez désagréables, les salons de l'émir de Dubaï à 800 000 euros pour la journée, les gardes du corps (ou vigiles) très désagréables, les personnel des "tentes" (à 800 000 euros!) qui ne sont pas tendres (je me suis trouvé éjecté manu-militari de la protection d'un parasol alors qu'il pleuvait à seaux...) Bref, une mauvaise image pour ce sport !
Tout cela est assez écœurant et comme le disait Hamlet : " Il y a quelque chose de pourri au royaume".


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr