Endurance aux E.A.U : Bou Thib veut montrer sa différence

lundi 14 mars 2016

  • imprimer

Le 10e Festival Equestre organisé sur le site de Bou Thib près d’Abu Dhabi a été l’occasion pour Sheikh Sultan Bin Zayed al Nahyan de montrer sa conception de l’endurance avec pas mal de différences par rapport à la mauvaise tendance prise par cette discipline dans la région du Golfe persique.

endurance Bou Thib 2016 largeL

Jocelyne Alligier

endurance Bou Thib 2016 largeL

Jocelyne Alligier

endurance Bou Thib 2016 Manuel Bandeira de Mello et Cheik Sultan largeL

Jocelyne Alligier

endurance Bou Thib 2016 Le juge français Michel Valat en interview largeL

Jocelyne Alligier

endurance Bou Thib 2016  largeL

Jocelyne Alligier

Assistance

Conférence

Manuel Bandeira de Mello et Cheik Sultan

Le juge français Michel Valat en interview

previous video next video

Dans une logique de préservation des chevaux nécessaire à la préservation de la discipline elle-même, les compétitions d’endurance du 9 au 13 mars se sont déroulées en appliquant une série de règles nouvelles qui ont déjà trouvé écho auprès de la FEI.

 Après la pluie, le beau temps, à tout point de vue !

 On ne s’attend pas à des pluies diluviennes dans le désert de la péninsule arabique, mais cela arrive ! Après de sérieuses perturbations causées par les violents orages de mardi et mercredi, les  compétitions d’endurance ont repris dans le désert près d’Abu Dhabi avec un bon déroulement (voir les résultats sur http://www.atrm-systems.fr/index0fr.htm) pour se terminer le dimanche 13 mars clôturant ce festival qui auparavant avait vu aussi des compétitions de dressage et de CSO. Mais pour l’endurance l’enjeu n’était pas vraiment sur l’issue des compétitions, mais bien plus sur les conditions de déroulement après les coups de tonnerre des images chocs de fin janvier sur d’autres courses. A Bou Thib tout est fait pour éviter les excès dénoncés dans d’autres lieux. Les pistes des chevaux sont encadrées par  un terre plein de sable et pour le final une barrière, rendant impossible le passage des véhicules sur la piste. La retransmission en direct sur YAS TV qui assure un suivi caméra sur le site et aussi sur la piste permet de très vite repérer d’éventuelle déviance de comportement des cavaliers. Une importante cohorte d’officiels, avec une bonne ossature de juges français bien décidés à faire appliquer le règlement, y compris notamment sur la question du respect du poids, a contribué aussi au respect de l’éthique dans cette discipline. Et surtout il y a une série de règles introduisant un fonctionnement très différent, avec des temps de vet gates plus court, une fréquence cardiaque abaissée et même une limitation de vitesse permettant d‘obtenir un maximum de points en vue de gagner les challenges qui, plus que le strict résultat des courses FEI, font l’objet de dotation. Certaines de ces règles ont déjà été retenues par la FEI et font partie du protocole imposé à la veille de la  President Cup pour préserver l’intégrité des chevaux sur les compétitions d’endurance aux EAU. La présence de Manuel Bandeira de Mello, en charge de la discipline à la FEI atteste de l’intérêt porté par  la FEI à ce qui se passe à Bou Thib. Manuel  Bandeira de Mello s’est entretenu avec Sheick Sultan qui n’a pas hésité non plus à répondre à nos questions en direct, soucieux d’affirmer sa volonté d’imposer dans son propre pays plus de respect envers les chevaux !

Réfléchir aux règles

Indépendamment des compétitions le festival organisé par  Cheik Sultan, fils du fondateur de l’état EAU en 1971, Sheikh Zayed et frère cadet du président de la Fédération des Emirats Arabes Unis Sheikh Khalifa, avait programmé une série de conférences autour de l’endurance. Une série d’interventions de différentes personnalités, vétérinaires, juges, entraineurs… justifiant la mise en place de ces règles autour du concept ‘’ tuer la vitesse qui tue les chevaux ‘’. Celle de jeudi, très fournie en argumentaire de qualité, a été suivie toujours en présence de Sheikh Sultan, d’un débat avec les entraineurs d’autres écuries, parfaitement libres de s’exprimer. Si globalement le concept est jugé intéressant avec des points comme le durcissement des contrôles pour éviter les tricheries - un peu trop sport national dans les pays du Golfe - la limitation sur les vitesses reste difficile à avaler pour des entraîneurs qui y réussissent bien et avec sérieux comme c’est le cas à Al Reef Stables, écurie à Abu Dhabi de Sheikh Tahnoon, ou dans les écuries à Dubaï d’Hassan bin Ali, entraîneur de Sheick Hamdam, le frère de Sheik Mohammed al Maktoum. Ces entraîneurs ou le vétérinaire d’Al Reef Stables Sefiane Elalami avec qui nous avons pu largement échanger ont des points de vue à faire valoir pour étoffer le débat sur une discipline dont les dérives ne leur échappent pas mais où ils entendent faire valoir la qualité de la performance sportive exprimée à travers la vitesse.

Un durcissement des qualifications pour ne pas avoir à faire à des cavaliers et des chevaux inaptes aux grandes échéances, comme on l’a vu avec l’accident de la cavalière du Costa Rica lors des JEM à Sartilly parait un impératif et encore plus particulièrement pour les ’’flat race ‘’  traduisez les circuits d’endurance sans dénivelés  incontournables dans le désert.  A noter aussi pendant le festival l’expérimentation d’un appareil testant la sensibilité sur les chevaux. Si en jumping on cherche plutôt à voir les chevaux ayant été hyper sensibilisés de façon à tout faire pour éviter de toucher la barre, pour l’endurance  il s’agit de détecter les chevaux qui par un traitement chimique aurait perdu la sensibilité aux douleurs causées par la fatigue se manifestant par des boiteries. On sait que c’est là qu’il faut voir la cause de nombreuses fractures de fatigue contractées lors de ces courses à vitesse élevée. Le travail pour une endurance respectueuse des chevaux et de l’équité des compétiteurs de tous pays, est en marche , souhaitons qu’il atteigne son but !

Jocelyne Alligier

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr