Endurance : cap sur les championnats du monde
jeudi 15 septembre 2016

Endurance
Endurance © FEI/Henry Browne

46 pays, 5 continents, 136 couples... Les championnats du monde d'endurance, qui se dérouleront à Samorin, en Slovaquie, ce week-end, promettent de beaux moments de sport ! Si les pays du Golfe et l'Espagne semblent avoir toutes leurs chances, la France a également une carte à jouer.

Au total, 136 couples prendront le départ des 160 km de course, répartis en cinq boucles de 40, 35, 35, 30 et 20 km qui traverseront plaines, montagnes et forêts le long de la rivière du Danube et au pied des Carpates. En jeu, les médailles mondiales individuelles et par équipes...

Sur un tracé relativement plat qui les avantagera, le Barhein et le Qatar font indéniablement office de favoris aux côtés des Emirats Arabe Unis. Ces derniers, qui remportaient l'or par équipes et les trois médailles individuelles des championnats du monde 2012 en Grande Bretagne, pourront compter entre autres sur le prince de Dubai , Sheikh Hamdan Bin Mohammed Al Maktoum, médaillé d'or en individuel aux JEM de Caen et de bronze aux JEM de Lexington .

La délégation Espagnole semble également avoir toutes ses chances. Maria Alvarez Ponton, actuelle n°1 mondiale, est la seule athlète à détenir le titre européen et mondial. Elle concourra avec son mari,  médaillé d'or par équipes au JEM de Normandie, Jaume Punti Dachs. Ils seront accompagnés d'Alex Luque Moral, déjà membre de l'équipe lors des championnats d'Europe 2015, et des médaillés d'or par équipes aux championnats d'Europe 2009, Silvia Yebra Altimiras et Angel Soy Coll.

Menés par Jean Philippe Frances, qui avait largement contribué aux médailles d'argent par équipes à Caen et aux championnats d'Europe en octobre dernier, les tricolores feront tout pour accrocher l'or à leur tableau de chasse. Jean-Philippe sera associé à son fidèle hongre de 10 ans, Secret de Mon Coeur. Julien Goachet, Laetitia Goncalves, Julien Lafaure, et Allan Leon seront à ses côtés.

Au vu du nombre de nations qui font le déplacement, la Fédération Equestre Internationale se réjouit de voir de plus en plus de participants lors de ces grandes échéances. "L'endurance est la discipline de la FEI qui grandit le plus vite. A Samorin, 46 des 53 nations régulièrement impliquées dans les compétitions internationales seront présentes. Nous sommes impatients de voir les athlètes pratiquer cet incroyable sport, qui est un vrai test de confiance entre le cavalier et sa monture", a déclaré Manuel Bandeira de Mello, le président de l'Endurance au sein de la FEI.

Suivez les résultats en live ici