Fontainebleau : Une course trois étoiles au féminin

samedi 29 mars 2014 - Île-de-France

  • imprimer

Cette troisième édition du CEI3* organisée par Grand Parquet endurance a été largement dominée par la gente féminine. Cinq cavalières occupent les premières places. A leur tête, Géraldine Brault, qui a mené la course de bout en bout avec Pomoska du Barthas.

fontainebleau 2014 cei Géraldine Brault avec Pomoska du Barthas. largeL

Béatrice Fletcher

fontainebleau 2014 cei payen largeL

Béatrice Fletcher

fontainebleau 2014 cei Dominique Payen et Sabrina Arnold largeP

Béatrice Fletcher

Géraldine Brault avec Pomoska du Barthas.

Groupe dans la forêt emmené par Dominique Payen

Sprint entre Dominique Payen et Sabrina Arnold

previous video next video

Recherche de qualification pour les Jeux Mondiaux oblige, ils n'étaient pas moins de 89, dont 38 français,  à être inscrits sur les listes de départ de cette course de 160 km répartie en 6 boucles à travers la forêt de Fontainebleau. Dès le départ, donné en groupe à 5h30 sur l'hippodrome de la Salamandre, Géraldine Brault s'installait en tête avec sa jument de 11 ans, Pomoska du Barthas, et n'aura laissé personne l'approcher à moins de trois minutes. Après 7h56' de course, c'est donc seule, grâce à ses quelques minutes d'avance, qu'elle présentait sa jument au dernier contrôle vétérinaire, et pouvait enfin laisser éclater sa joie. En revanche, seuls 39 couples parviendront à terminer la course. Le jury était notamment contraint d'interrompre l'aventure pour 27 chevaux en raison d'une boiterie, malgré un terrain bellifontain réputé pour sa qualité, et des portions de bitume réduites à leur plus simple expression lors des passages de route. Parmi les cavaliers malchanceux, Virginie Atger qui ne sentait pas son Saboteur Al Maury "suffisamment bien pour continuer" et décidait de se retirer dès la seconde boucle, ou encore Cécile Mosti, qui, sous ses nouvelles couleurs italiennes, aura du accepter l'amère déception de voir son cheval Rêve de Sauveterre refusé lors du dernier contrôle vétérinaire pour boiterie. La lutte aura été âpre pour la seconde place. Le sprint final opposait la cavalière allemande Sabrina Arnold et Dominique Payen. Pour cette dernière, comme pour le public massé sur les gradins du Petit Parquet, la fin de course aura été pour le moins inattendue.  Dans la courbe qui suivait la ligne d'arrivée, la selle de Naelle de Fonpeyrol tourne de manière inexplicable, Dominique se voit désarconnée et chute lourdement. Les secours seront contraints de la conduire à l'hôpital de Fontainebleau où, selon les organisateurs, elle se trouve toujours en observation jusqu'à au moins dimanche, mais fort heureusement, pour "rien de très sérieux". Souhaitons à Dominique Payen de célébrer comme il se doit sa 3ème place dès que possible. Avec une seconde d'avance, Sabrina, associée à Wadim, qu'elle montait au pied levé, s'adjuge la seconde place. "J'ai essayé de me positionner dans le groupe de tête dès le départ, mais j'ai perdu un peu de temps sur chacune des boucles. Il a fallu que je demande des efforts au cheval pour rejoindre le peloton de tête". Si Wadim ira rejoindre une écurie "étrangère" (nous ne saurons pas laquelle !), Sabrina va désormais se concentrer sur la préparation de son cheval Saltan pour les Jeux Equestres Mondiaux en allant courir 120 km à Compiègne le 25 mai.  A noter la belle 4ème place de Clémence Lebihan, en selle sur Namib Mouthes, qui illustre la montée en puissance de la jeune génération à ce niveau, pour la plus grande satisfaction des responsables fédéraux de la discipline.

En route pour les Jeux

Présente sur place, Sophie Dubourg, DTN, heureuse de cette victoire française, tirait un bilan plutôt positif de cette course de rentrée. "Les conditions de travail hivernales ont pu mettre certains couples légèrement en retard dans leur préparation, mais rien d'alarmant. L'ensemble du staff fédéral, qui gère à la fois les séniors et les jeunes, a eu de bonnes surprises avec la jeune génération. Pour ce qui concerne les Jeux Mondiaux, la route est encore longue, puisque actuellement, l'équipe fédérale s'en tient à un groupe de pré sélection. Au programme, à l'issue des épreuves qualificatives et des stages, la déclaration des couples concurrents aura lieu le 21 juillet, et la liste définitive ne sera pas connue avant le 14 août (le 21 pour les autres disciplines, soit deux jours avant la cérémonie d'ouverture ndla). Nous allons utiliser tout le temps dont nous disposons, ce qui nous permet de mettre à profit toutes les échéances pour arrêter la liste". Alain Soucasse, DTN adjoint en charge de la discipline, le précise, "les cavaliers auront encore plusieurs opportunités de se qualifier, à Rambouillet le 2 mai, Compiègne le 23 mai, puis à Castelsagrat le 27 mai (support des championnats de France). Pour être sur la liste, les cavaliers doivent, sur au moins une course de 160km, avoir terminé en moins de quinze minutes par rapport au premier. L'ensemble des cavaliers pressentis sera regroupé à l'occasion d'un stage au cours duquel seront particulièrement examinées les qualités de locomotion, suite à quoi ils devront participer à une course dont la distance est laissée à l'appréciation de Bénédicte Emond Bon, laquelle procédera ensuite à une première sélection, qui constituera la liste des cavaliers transmise à la FEI. Fin juillet, lors du dernier stage, l'accent sera encore mis sur les problèmes de locomotion et de récupération. Aujourd'hui, les courses se disputent souvent à plus de 20km/h de moyenne, les exigences sont de très haut niveau".
Résultats complets http://www.atrm-systems.fr

Béatrice Fletcher

previous video
next video
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr