Francès et Tarzibus imbattables
samedi 19 mai 2018

Le podium de Castelsagrat
Le podium de Castelsagrat © FFE

Après un début de course en retrait, Tarzibus a une nouvelle fois montré que le chef, c’est lui. Non seulement il gagne pour la 2ème fois consécutive la mythique course tarn et garonnaise, mais il remporte sa 3ème CEI3* 160 d’affilée.

Après 145km en tête, le bahreini Raed Mahmood a dû mettre pied à terre pour soulager Razam, regardant Jean-Philippe Frances et son extra-terrestre de Tarzibus s’envoler vers la victoire. Ils termineront la course avec 18.30mn d’avance, Tarzibus ayant avalé les dénivelés au galop avec une facilité déconcertante.

Si pour les bahreinis cette course était l’occasion de se frotter à Tarzibus et de tester leurs chevaux dans la perspective de Tryon, les CEI3* & 2* et la CEIJY2* servaient de support à la sélectionneuse française, Bénédicte Edmond Bon en vue des prochains Jeux Mondiaux et des Championnats d’Europe des Jeunes à Pise.  « Sur la 2*, aucun cheval n’est rentré dans mes critères pour intégrer le parcours personnalisé. Ma sélection définitive se fera à Saint Nicolas du Pélem » Malgré cela, des sélectionnables pointent leur nez : JP.Frances/Tarzibus, Julien Lafaure /Shérazade Cabirat, Nicolas Ballarin/Tam Tam Toquay pour Tryon et Marie Charles/Tyah, Emilie Guillemin/Sahara de Messey pour Pise. « Le réservoir est limité pour les séniors et les jeunes à cause de la vente des chevaux. S’il y avait des gains, il y aurait moins de vente » déplore la sélectionneuse.

M7 : UN PARTENAIRE DE GRANDE CLASSE !

Et des dotations, il y en a eu à Castelsagrat ! M7, nouveau partenaire, a fait le bonheur de tous et des organisateurs en 1er qui ont pu faire plaisir aux cavaliers : dotations en argent (26 000€), une tombola dotée par M7 (2 voyages à Dubai, Iphone, selle Setzi). Des partenaires se sont spontanément greffés dessus (Equibride, Haras de la Louise, saillie offert par C.Faure). M7 a également offert le dîner du vendredi soir aux 500 personnes présentes.

« Castelsagrat c’est une course d’amis, de village, collégiale : les décisions sont prises à 3 avec Jean-Jacques Donzelli et Franck Verbrugge. Nous tenons à garder notre identité et c’était une des conditions de ce partenariat qui s’est très bien déroulé. Nos interlocuteurs de M7 ont été très respectueux ; aucune exigence de leur part. Dans la 3*, 20 cavaliers ont eu une dotation en argent : 3 000€ pour le 1er et 100€ pour le 20ème. » explique Anne Donzelli secrétaire du concours.
A noter la bonne initiative de Lucie Loevenbruck pour la CEIYJ 2* : même dotation pour les 20 premiers (150€). Un bon moyen de canaliser la fougue des jeunes …

UNE AIRE DE GROOMING TOP EFFICACE !

Autre nouveauté, la zone de grooming à 3 voies : 2 lignes rapides où les chevaux n’avaient pas le droit de s’arrêter et une autre voie pour ceux voulant plus de temps avant le contrôle vétérinaire.
Outre une circulation plus fluide, des places plus équitables, un dessellage avant d’entrer dans cette zone, personne n’a eu les pieds dans la boue, le sol étant recouvert d’un tapis perméable.

Avec 17 pays présents, 300 chevaux engagés, cette édition 2018 de la M7 - course de Castelsagrat a confirmé sa technicité, et avec un partenaire qui accepte les valeurs des organisateurs, des bénévoles disponibles et totalement impliqués, on se dit que l’endurance peut encore être belle.
Le rideau est tombé, mais M7 a déjà annoncé son soutien pour 2019 avec sûrement quelques belles surprises …

 

Résultats complets sur http://www.atrm-systems.fr