Réaction de la FFE aux dérives de l’endurance dans les pays du Groupe VII

samedi 28 février 2015

  • imprimer

Les réactions suite aux scandaleux abus sur les courses d’endurance aux Emirats Arabes unis s’enchainent.

robert jacques largeP

Jean-Louis Perrier

Jacques Robert

 
La diffusion sur les réseaux sociaux des images de Splitters Creek Bundy s’effondrant dans le sable terrassé par une double fracture des paturons avaient alerté l’opinion internationale. Tandis que des voix s’élevaient au Canada, Grande-Bretagne et Australie, la Fédération Suisse des Sports Equestres avait été la première à réagir demandant par un communiqué officiel le 24 février une réaction de la FEI qui restait en dehors du débat, arguant que cette course n’était pas sous son label (Lire ici!).

C’est ensuite la fédération danoise qui prenait position interdisant à ces cavaliers de courir dans les pays des pays du Groupe VII, position prise  ensuite par la Belgique qui mettait aussi sur le tapis un boycott du Mondial 2016 attribué à Dubaï, tout comme l’avait fait les Suisses. En France  Jean-Louis Tosque, cavalier et organisateur d’endurance  en appelait à la réaction  de Serge Lecomte. Celle-ci est arrivée vendredi 27 février par un communiqué fédéral annonçant  le soutien de la FFE  à la décision - enfin ! – prise le 26 février par la FEI de suspendre les courses d’endurance sous son label aux Emirats Arabes Unis au mois de mars (Lire ici!).

 Rencontré sur le terrain ce 26 février, Jacques Robert, vice –président de la FFE, nous avait fait part de son approbation du communiqué de la fédération suisse et de la détermination de la France de soutenir la mise en place de règles de contrôle pour en finir avec une situation intolérable.  On n’en attendait pas moins de la France, pays berceau de l’endurance traditionnelle où le regretté Pierre Cazes entraîneur multi médaillé avait été le premier dès l’arrivée en force des  pays du golfe dans la discipline fin des années 90 à œuvrer sur la scène internationale pour le maintien de règle permettant à se sport de perdurer dans des conditions corrects pour les chevaux.

Jocelyne Alligier

  • imprimer

0Commentaires

DIDIER T | 02/03/2015 11:43
Merci à la Fédération Suisse pour son courage, en prenant une position sur cet évènement odieux, et ce sans attendre le positionnement des autres instances. La ffe toujours aussi "audacieuse" réagit bien timidement après les autres ...
Bertrand A | 28/02/2015 20:23
Enfin une décision particulièrement "courageuse" de la FFE qui ne s'aligne QUE sur la position timorée de la FEI. En effet, rien ne s'opposera à l'organisation de compétitions hors FEI par les Emirats permettant encore tous les abus et autres comportement hautement scandaleux et hors de toute déontologie.


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr