Baptiste Vignal : « Il faut entraîner les chevaux, les cavaliers et le collectif… »
mardi 01 mars 2016

Baptiste Vignal
Baptiste Vignal, l'entraineur de l'équipe d'Angers © Christine Marquenet

Baptiste Vignal, professeur de mathématiques et ancien joueur de Horse Ball dans les équipes de Saumur et Angers, entraîne l’équipe Angevine depuis trois ans. Il évoque cette fonction.

Comment s’est passée l’étape saumuroise du championnat Pro Elite de Horse Ball ?

Avant l’étape saumuroise, nous étions sixièmes au classement provisoire. Samedi, notre victoire in extrémiste face à Paris Mash grâce au but de notre capitaine Ludovic Dehaumont, nous permet d’engranger une victoire. Dimanche, la tache était beaucoup plus rude face à Arles, le champion sortant. Nos erreurs ont été rapidement sanctionnées par l’expérience Arlésienne. Le score est assez lourd (9 à 3) et nous restons 6e au provisoire

Quelles sont les spécificités d’un entraîneur de Horse Ball ?

Au Horse Ball, les chevaux ne sont pas des machines et ils rentrent pour une part importante dans la performance du joueur, sans doute pour plus de 60 %. Il faut se préoccuper à la fois de leur dressage, de la technique des joueurs et de l’aspect collectif. De plus, même au plus haut niveau national, les joueurs ont une activité professionnelle et, ils ne sont pas tous basés à Angers. Ils doivent déplacer leurs chevaux pour les entraînements. Ces deux éléments compliquent les regroupements. Enfin, il faut aussi gérer l’humain. Comme pour toutes les autres disciplines sportives, le choix des joueurs qui restent sur la touche comme remplaçants, peut toujours être une source de frustration…

Marcellin Rambaud, meilleur buteur du Championnat, l’an dernier, n’a pas joué le premier match…

En effet, Marcellin était retenu samedi pour des raisons professionnelles. Il a effectivement fait une excellente saison l’an dernier et pourrait intégrer l’équipe de France. Il doit participer les 19 et 20 mars à un stage de préparation en vue de la Coupe du Monde qui aura lieu au Portugal mi-août 

Pouvez-vous nous présenter les autres joueurs de l’équipe ?

Ludovic Dehaumont, capitaine de l’équipe est commercial, son frère Benjamin est maréchal-ferrant. Pierre Hugues Henry est responsable d’un haras de chevaux de course, Samuel Boutin est commercial et Jean Baptiste Obellianne est médecin urgentiste à Angers.

Quelle est votre ambition cette saison ?

Il nous reste trois étapes dont une à Nîmes. Et, nous aimerions remonter à la 4e place