Coupe d’Or de Deauville: Talandracas au final

lundi 26 août 2013 - Deauville (14)

  • imprimer

La 63ème édition de la très convoitée Coupe d’Or de Deauville s’est terminée comme elle a commencé : par un match fantastique entre l’équipe normande de Talandracas et la formation parisienne de Murus Sanctus. Si Murus Sanctus avait largement dominé la première rencontre le 8 août dernier (15 à 11), la finale a livré un tout autre scénario.

polo deauville 13 largeL

RB Press

 Un match à rebondissements, qui s’est terminé par une égalité parfaite à la fin du temps réglementaire (12/12) et qui s’est donc décidé en période supplémentaire par la règle du « goal en or » : le premier qui marque a gagné ! Mais la fin du sixième chukker avait été sifflée sur une faute à l’encontre de Murus Sanctus. La période supplémentaire reprenait donc sur une pénalité à 40 yards que Nicolàs Pieres allait devoir transformer.

Mais ce premier tir était arrêté par Facundo Sola qui sortait la balle en corner. Une deuxième chance que Nico ne laissa pas passer malgré l’angle et la distance de 54 mètres, la balle est partie très haut dans les airs – impossible à stopper cette fois-ci – et passait entre les poteaux : « je ne cache pas mon bonheur d’avoir remporter cette Coupe d’Or, confiait le n°3 gris et rose. Tous les grands joueurs argentins veulent le remporter, Facundo et Gonzalo mes frères l’ont gagné et c’est à mon tour aujourd’hui avec mon cousin, Polito, qui a été fantastique. Même à 16 goals, le tournoi n’est pas dévalué à mes yeux, vous avez vu combien il a été compétitif ? »

Nico repartait dès le lendemain à Buenos Aires pour reprendre l’entraînement avec ses chevaux argentins et préparer les trois tournois de la Triple-Couronne et notamment l’Open d’Argentine où il a un titre à défendre en compagnie de ses frères. Mais dimanche, c’était son cousin, Polito, la star de la journée, nommé meilleur joueur de la finale après avoir gâté les 1.500 spectateurs en dribles aériens et autres prouesses et dont l’étalon, Rolinga, a été sacré meilleur poney de ce match

Progression Talandracas (0/1) 1/2 - 3/3 – 7/6 – 9/8 – 10 /11 – 12/12 et 13/12

Talandracas : Edouard Carmignac (h0, FRA), Polito Pieres (Meilleur homme du match, h8, ARG) , Nico Pieres (h9, ARG) et Hugues Carmignac (révélation du tournoi, h0, FRA)

Murus Sanctus : Corinne Ricard (h0, FRA), Juan Zubiaure (h4, ARG), Facundo Sola (h8, ARG) et Pelayo Berazadi (h4, ESP)

CP

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr