Le polo a fait son retour à Hong Kong

vendredi 26 février 2016

  • imprimer
Après trente ans d’absence, le polo a retrouvé la terre de Hong Kong à l’occasion des Longines Masters, grâce à son nouveau partenaire officiel, la marque de luxe Shanghai Tang. Un tournoi qui n’a pas manqué à sa promesse de beau sport, pour le plus grand bonheur du public, et des joueurs !
En plein essor en Asie, ce sport des rois a fait un retour triomphal à l’occasion du Longines Masters de Hong-Kong avec le tournoi d’arena polo, la Shanghai Tang Polo Cup, qui a totalement séduit les spectateurs venus en nombre à chaque match.

Pour l’occasion, EEM a fait appel à l’expertise de l’un des trois plus grands clubs d’Europe, le Polo Club du Domaine de Chantilly, dirigé par Philippe Perrier : « C’était intéressant d’être présent sur un jumping aussi prestigieux que les Longines Masters. Surtout, EEM nous a offert la possibilité de faire nos matchs à des horaires intéressants par rapport au jumping et à la présence du public. Nous y avons trouvé des gens très dynamiques, très enthousiastes, et ça nous fait très plaisir. Ce fut une très belle expérience, très intéressante. »

Un sentiment partagé par Raphael Le Masne de Chermont, président de la marque de luxe qui a associé son nom au tournoi : « Après trois ans de partenariat avec le Longines Masters de Hong-Kong, je cherchais à créer un événement à l’intérieur de l’événement pour singulariser notre marque. En tant que passionné de polo, j’ai vu une opportunité de faire revenir ce sport en Asie, je l’ai pris comme un challenge, et je pense que ça a payé. Ma première condition, c’était de m’associer avec un club français, jouant moi-même à La Baule, et la deuxième était d’avoir un véritable polo de professionnel, avec obligatoirement des joueurs de 6 de handicap. Mon choix s’est donc naturellement porté sur Chantilly, car ils sont les seuls avec la capacité et l’envie de se lancer dans de tels défis, et je suis ravi. Ce week-end a dépassé mes espérances, c’était extraordinaire ».



Ce sont également quatre grands et talentueux joueurs professionnels qui ont fait le déplacement pour venir défendre leur discipline face au saut d’obstacles international. Nico Curto (h5), joueur très impliqué dans le polo dans cette région de l’Asie était évidemment présent, aux côtés de l’Australien Dirk Gould (h6), et du Britannique Georges Meyrick (h6). Mais surtout, Chantilly avait fait venir son joueur star, le n°1 français et handicap 6, Brieuc Rigaux . « C’est une grande fierté de pouvoir développer notre sport en Asie. Revenir à Hong-Kong grâce aux Longines Masters, et promouvoir notre sport, c’est très important pour nous, et pour le futur ». »

Polo et Jumping : Un bel échange sportif

Deux de ces professionnels, Brieuc Rigaux et Nico Curto se sont retrouvés face à face avec, à leurs côtés, des cavaliers de saut d’obstacles pour un match où Kevin Staut et Philippe Rozier ne se sont pas fait de cadeau : « C’était vraiment une belle expérience, assure Philippe Rozier. En indoor on est près du public ce qui rend la chose encore plus sympa, tous les cavaliers étaient derrière nous. Bien sûr, Kevin m’a mis une raclée, mais j’ai appris après qu’il s’entraînait régulièrement au polo de Deauville. Je l’ai prévenu que j’irai m’entrainer plus souvent à Chantilly et que la prochaine fois, ce ne serait pas la même chose ! Brieuc Rigaux, que j’avais déjà rencontré trois fois à Chantilly, a tout fait pour me faire jouer, mais cela n’a pas suffit cette fois-ci. Mais c’est vraiment quelque chose à refaire, surtout en indoor». Brieuc Rigaux, son partenaire d’un jour, a lui aussi apprécié cette échange : « Les cavaliers, surtout ceux de l’équipe de France que je côtoyais tous les jours, sont vraiment des sportifs sympas. Nous partagions les mêmes écuries et c’était vraiment intéressant de les voir fonctionner, observer comment ils gèrent les chevaux, découvrir de nouvelles embouchures. Sur le terrain, ils m’ont impressionné, ils jouaient vraiment bien, comme quoi, être un bon cavalier, ça aide pour être un bon joueur de polo » !

Communiqué de presse

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr