Open de France de Polo : Marquard Media garde sa coupe

jeudi 22 septembre 2016 - Picardie

  • imprimer

Pour le 20è anniversaire du poloclub de Chantilly, le tournoi consacre l’Argentin Martin Aguerre et son élevage familial.

Marquard Media  largeL

http://www.poloclubchantilly.com/

L'équipe Marquard Media reçoit la coupe

Le 18 septembre les finales de l’Open de France Paprec rassemblaient la foule des grands jours sur la pelouse d’Apremont, mêlant les amateurs et les néophytes venus assister à une série de matches trépidants.

Pour le « 16 goals » mixte de l’Open de France qui clôt la saison d’été en beauté, l’équipe Marquard Media du Suisse Tommy Rinderknecht défend son titre contre les Français de Mochi chic, emmenés par Alexandre Sztarkman. Tommy compte sur Martin Aguerre, Martin Joaquin et Jota Chavanne. Alexandre a ses atouts : Dario Musso, Pierre Henri N’Goumou et Nacho Kennedy. Rien que des clients sérieux, très efficaces et bien coordonnés ! 

Mochi chic est favorite après un tournoi éblouissant où elle a gagné tous ses matches. Mais la cavalerie de Marquard Media se révèle imbattable. Elle fait la différence, tout comme l’attaquant vedette Martin Aguerre. « Cette victoire est le fruit de l’investissement de l’équipe en chevaux. Leur nombre et leur qualité nous ont permis de les faire jouer une seule fois et donc d’évoluer avec des chevaux au maximum de leur forme», assure Martin à l’issue du match. Voilà qui est rare à ce niveau où il est d’usage de reprendre les juments qui jouent en début de match quelques minutes sur la fin... C’est ce qu’on appelle « doubler » les chevaux.

Bref, Marquard Media l’emporte 10 à 7. C’est un peu cher payé pour un match assez équitable, très rude, très serré, très tendu, très compact sur les deux premières périodes, ponctuées par une rafale de pénalités.

Puis on assiste à un festival Aguerre en 3e période où il marque 4 points ! En 4e période, l’équilibre revient notamment grâce à la dextérité du Français Pierre Henri N’Goumou, qui assure 3 points à la file pour Mochi Chic. On est à 7 à 7, avec un match agréable à regarder, au style plus ouvert, grâce au travail d’équipe et à la cohésion de Marquard Media qui lui permettent de pilonner, d’accélérer, d’accélérer encore, d’avancer à coups de longues passes bien placées, décisives et ... réussies.

8 enragés terminent le match à toute vitesse. Mais Marquard Media a de très bonnes montures et reprend l’avantage pour gagner sur un 10 à 7. Tommy Rinderknecht déclarait: «Mochi chic était favorite, mais ils n’ont pas tenu jusqu’au bout. Je dois dire qu’on a joué cette finale de façon extraordinaire, en progressant peu à peu ... »

Claude Solarz, président de la société de recyclage de déchets Paprec et fondateur du poloclub de Chantilly (qui fête ses 20 ans),  remet la coupe (sous le soleil revenu), félicite Martin Aguerre sacré meilleur joueur du tournoi et sa jument Machito Garganta, 8 ans, la meilleure de l’Open de France. « Elle est issue de l’élevage de mon oncle Mariano (ex handicap 10) que je vais retrouver la semaine prochaine pour préparer la coupe Camara, un tournoi majeur en Argentine.» Patrick Guerrand-Hermès, fondateur du club et ex-président de la fédération internationale, conclut : « Avec des chevaux d’une telle qualité et un aussi beau terrain, le niveau ne cesse de grimper. Cet Open de France est l’équivalent d’un 20 goals joué en coupe d’or à Deauville il y a dix ans ou d’un 20 goals argentin d’il y a vingt ans : rapide, vif, bien joué. »

Mais on n’imagine plus de beau tournoi en France sans les filles. Cet été à La Baule, Saint-Tropez et Deauville, elles ont eu leur week-end. Apremont leur offre un Open de France féminin du meilleur niveau international (16 goals en handicap féminin). Parrainé par les bijoux de peau Marbella Paris, il est remporté par Huntington et sa brillante Tamara Fox sur les Françaises de Maryland, emmenées par Caroline Anier.

Mais les sœurs Naomi et Tahnee Shroeder, « Las Hermanitas », battues sur ce coup le matin, prennent leur revanche en fin de journée en finale de la coupe Castel, à 8 goals. Las Hermanitas se battent contre Los Nocheros de Sebastian Schneberger : deux équipes allemandes. Encore un match énergique, plein de rebondissements, piqueté de vrais buts, sans trop de heurts ni de pénalités. Un beau jeu, ouvert, dégagé,  un vrai travail d’équipe, un match joué de plus en plus vite ! Bravo à Las Hermanitas qui l’emportent par 8  à 7.

La semaine prochaine, Apremont accueille les championnats de France de polo qui achèveront la saison.

Pour la 1e fois, Brieuc Rigaux, un des joueurs fétiches du poloclub de Chantilly où il a commencé il y a 20 ans, s’envolera pour l’Argentine où il doit participer à la coupe Camara. Il est le 2e Français à y être invité, deux générations après Lionel Macaire ...

Elisabeth Gillion

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr