Palermo : le polo au superlatif

mardi 26 novembre 2013 - Buenos Aires (ARG)

  • imprimer

L’Open d’Argentine de polo qui se joue en plein Buenos Aires, dans le quartier de Palermo (d’où ce surnom), est un événement indescriptible. C’est assurément avec Aix-la-Chapelle et Calgary, l’un des trois plus grandioses rendez-vous sportifs équestre de la planète dans un stade mythique qui accueillera le jour de la finale, le 7 décembre prochain, plus de 18.000 spectateurs.

polo palerme 13-Show Time, /Adolfo Cambiaso largeP

R&B Presse

polo palerme 13-Magual-La Natividad : Ignacio Toccalino largeP

R&B Presse

polo palerme 13-La Aguada- Ellerstina largeP

R&B Presse

polo palerme 13-Chapaleufù-Alegria. les Chapas de Ruso Heguy largeP

R&B Presse

Une sensation à Palermo avec l'apparition sur le terrain du premier cheval cloné: Show Time, clone de Sage, une des meilleures jument d'Adolfo Cambiaso, meilleur marqueur dimanche.

Magual-La Natividad : Ignacio Toccalino - également joueur de l'équipe français HB Polo Team -, meilleur marqueur de son équipe malgré une grosse chute qui l'a lassé KO quelque minutes, a su juguler le talent de Guillermo Caset (en vert)

La Aguada- Ellerstina, samedi : malgré un brillant Facundo Sola (également joueur de l'équipe française Murus Sanctus) , La Aguada s'est inclinée en période supplémentaire.

Chapaleufù-Alegria. les Chapas de Ruso Heguy (en blanc) ont tenu tête aux roses d'Alegria (Lucas Monteverde à gauche)

previous video next video

Sur le plan sportif, ce tournoi est ouvert aux six meilleures équipes du monde, celles pouvant affichant le plus grand total de points de handicaps (la somme des handicaps individuels des joueurs qui, à Palermo, ont tous entre 7 et 10). Ajoutés à ces six équipes de 33 à 39 goals de handicap, deux autres équipes de 32 goals qualifiées suite à un tournoi préliminaire. Parmi les trente-deux joueurs en lice, on ne compte que cinq étrangers : l’Uruguayen de La Dolfina, David Stirling, un Chilien, un Brésilien, un Africain du Sud et l’amateur canadien, un cas rare à ce niveau, le handicap 8 Fred Mannix (dont la sœur, Vanessa, s’était classée 4ème du Grand Prix de Megève en CSO), « patron » d’Alegria.

C’est d’ailleurs de cette équipe que pourrait venir la surprise de cette édition samedi prochain. Menée par le talent incroyable (mais aussi une certaine fougue débordante) de Polito Pieres (meilleur joueur de la finale de la Coupe d’Or de Deauville), Alegria rencontrera Ellerstina dans un match qui s’annonce ouvert. Samedi dernier, les trois cousins de Polito Pieres et leur beau-frère Mariano Aguerre ont peiné pour venir à bout d’une Aguada new-look avec un Sud-africain, Ignatius du Plessis, incisif, un talentueux Facundo Sola (finaliste à Deauville), un Guillermo Terrera malheureusement trop fautif et un Miguel Novillo Astrada un peu esseulé après les forfaits de ses frères, Javier, gravement malade et Ignacio blessé. Malgré ce remaniement, La Aguada, peu aidée par l’arbitrage, est passée tout près de l’exploit, menant 13 à 9 pour perdre finalement, en période supplémentaire, 14 à 13 sur un goal en or de Facundo Pieres « comme seul lui ou Adolfo Cambiaso peuvent en marquer, » constatait un Guillermo Terrera dépité. Un avertissement sans frais pour les tenants du titre ! (PR/R&B Presse)

Dans l’autre poule, celle de La Dolfina, cette dernière devait absolument gagner son match face à l’autre équipe de La Aguada, Las Mojitas, pour ne pas compromettre ses chances d’accéder à la finale après la victoire surprise de Magual (avec le pilier de l’équipe française HB, Ignacio Toccalino, brillant dimanche) face à La Natividad de Bartolomé Castagnola.

Concentré, La Dolfina a assuré devant 12.000 spectateurs le résultat sur les deux premières périodes, ne laissant pas ses adversaires la moindre possibilité de s’approcher de ses goals (4/0 au premier chukker et a mené jusqu’à 10/4 au cinquième, pour se décontracter en fin de rencontre et laisser remonter La Aguada  LM 2 à 15/10).

La Dolfina, qui s’est fixé pour objectif, de ne pas perdre un seul match de la saison (dixit Pablo McDonough - et elle est bien partie pour puisqu’en mesure de remporter la triple-couronne) devrait donc se retrouver en finale le 7 septembre. Face à qui ? Un passionnant Ellerstina-Alegria nous donnera la réponse samedi.

Progressions :

Samedi 23 novembre
Alegría : 3-1, 5-4, 7-6, 9-9, 11-9, 13-13, 19-14 et 19-16 (11 goals de Polito Pieres)
Ellerstina Piaget: 1-1, 3-3, 4-4, 6-7, 7-7, 8-10, 9-13, 13-13 et 14-13 (10 goals de Facundo Pieres)
Dimanche 24 novembre
Magual: 2-1, 4-2, 6-4, 7-6, 9-8, 11-11, 13-12 et 14-12 (9 goals d’Ignacio Toccalino)
La Dolfina Hope Funds: 4-0, 4-1, 7-2, 9-4, 10-6, 14-7, 15-8 et 15-10 ((10 goals d’Adolfo Cambiaso)
Le week-end-prochain :
Samedi, 14H00    Chapaleufu      vs.  La Aguada   
Samedi, 16H30    Ellerstina      vs.  Alegria   
Dimanche, 14H00    La Aguada Las Monjitas   vs.  Magual   
Dimanche, 16H30    La Dolfina      vs.  La Natividad   
Equipes et programme sur : www.aapolo.com/uploads/120CAAv5.pdf

Pascal Renauldon

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr