Polo : Apremont fête ses 20 ans le 22 mai

vendredi 20 mai 2016 - Île-de-France

  • imprimer

En 1996, Patrick Guerrand-Hermès et quelques amis créent le polo club de Chantilly à Apremont. Ils ont quatre objectifs : sortir le jeu de ses espaces privés confidentiels pour jouer sur des terrains ouverts gratuitement au public ; faire de Chantilly LA référence en Europe, multiplier les initiations en poney club, susciter un vivier de joueurs professionnels. Objectifs atteints.

20 ans polo club chantilly largeP

RB Presse

Equipe argentine polo chantilly 2016 largeL

Pascal Renauldon

Le Polo club de Chantilly fête ses 20 ans cette saison

La composition de l'équipe d'Argenntine, qui affrontera la France lors d'un match épique le 22 mai

previous video next video

Sous la houlette de Philippe Perrier, directeur du club et DTN, Apremont se développe et se diversifie. En 20 ans, les licences se sont multipliées par dix en France et on compte 1 200 pratiquants de tous âges. Les filles s’y sont mises aussi. Avec une dizaine de terrains et d’excellents sols, débutants comme cavaliers de gaut-niveau jouent toute l’année à Apremont, et le club n’est pas à court d’idées pour poursuivre sur sa lancée (il abrite entre 200 et 600 chevaux selon les mois).

Sa réputation sportive est assise sur la qualité des tournois du printemps en 10/12 goals et de l’Open de France de septembre en 16 goals : des tournois très disputés avec beaucoup de buts, de l’ambiance, des scores ric-rac. Ils ont leurs équipes fidèles comme Marquard Media ou Sainte-Mesme. Les capitaines font de plus en plus appel à des joueurs français à la place de Latinos, histoire de constituer des groupes stables, bien rôdés. Leur jeu est en plus fluide, aussi vif mais moins haché...

Point d’orgue du printemps : le match France Argentine du 22 mai

C’est la 1e fois qu’une équipe française joue à 21 goals avec Brieuc Rigaux (han 6), Patrick Paillol, Clément Delfosse et Pierre-Henri N’Goumou (han 5). Ces quatre là se connaissent bien. Selon les cas ils jouent ensemble ou en face, mais ils progressent et s’apprécient. « C’est un atout pour notre entente et notre cohésion », analyse Pierre-Henri N’Goumou. A 29 ans il est installé dans le Calvados où il élève, déniche et dresse des pur-sang pour toutes les disciplines. Pour la 1e fois ce printemps il a constitué SON équipe Grassfield pure nationale : joueurs français sur pur-sang français ! « Un challenge inédit comme je les aime », avoue-t-il. Il rentre de Dubaï où il a participé à un tournoi 18 goals. Patrick Paillol a le même âge, il est joueur et financier et tient à ses deux casquettes « indispensables pour garder un certain équilibre », explique-t-il. Issu de la filière poney polo et finaliste à Lamotte Beuvron, il joue peu l’hiver mais s’entraîne avec un coach physique et mental. Il imagine que ce quatuor a « encore une marge de progression, si elle dispose d’une cavalerie adéquate et joue beaucoup à haut niveau ». Patrick est inséparable de Clément Delfosse avec qui il a fait ses armes. Clément, 28 ans, est entrepreneur dans l’agroalimentaire (jus de fruits et légumes bio) ce qui l’a un peu éloigné des terrains mais cet hiver il a participé à la coupe du monde sur neige en Chine et à un tournoi à Dubaï. Clément qui a découvert le polo tout petit avec son père ex-agent EDF devenu organisateur de tournois, joue à Chantilly depuis le championnat du monde de 2002. Enfin Brieuc Rigaux, seul handicap 6 français (un des 4 en Europe) garde la tête froide malgré sa promotion. Attaché à Apremont où il a démarré, il souligne « l’excellence du site où il s’est installé par choix plutôt que par naissance, où il a la chance de partager de beaux tournois avec ces coéquipiers de haut niveau. La stabilité d’une équipe fait la différence car elle permet une osmose entre les joueurs ». Pas question de répondre à de prestigieux capitaines inconnus... Il entend rester fidèle à ceux avec il travaille en confiance.

Ils vont affronter des joueurs Argentins très offensifs : Francisco Bensadon (han8) dont la vélocité et la dextérité sont impressionnantes, le subtil Juan Chavannes (han5), Martin Aguerre qui ne s’en laisse pas compter (han 6) et Ignacio Kennedy (han 3). Coachés par Hector Guerrero ces quatre-là devraient donner du fil à retordre à nos petits Français.

On verra les joueurs français évoluer sur les tournois de printemps qui opposent dès maintenant : Kazak (Sébastien Aguettant, Hugues Carmignac, Clément Delfosse, Patrick Paillol), Grassfield (Pierre-Henri N’Goumou, Gaétan Gosset, Adrien Le Gallo, Sébastien Philippot), Lynx (Cyrilles Costes, Brieuc Rigaux, Thierry Vétois...), Marquard Media(Tommy Rinderknetch, Eduardo Bereterbide, Jota Chavanne, Martin Joaquin). Pour les 2è et 3è tournois vont les rejoindre quatre ou cinq équipes, emmenées par André Fabre, Derek Smith et Robert Ström, Rommy Gianni et Jean-Yves Garaud. Ensuite, cap au sud où, pour sa 2e saison depuis son agrandissement, le club de Saint Tropez-Gassin monte en gamme et prolonge son offre de juin à septembre, avec une rafale de tournois 8/10 goals et deux 15/18 goals en juillet août.

Attention, les tournois de très haut niveau (22 goals) restent l’apanage des Anglais avec la Cartier’s queen’s cup, du 17 mai au 11 juin, à Windsor, qui rassemble 12 équipes. 3 Français sont du lot : Edouard Carmignac, Jean-François Decaux et les frères Pailloncy.

Plus d'informations sur le polo club de Chantilly ici et ici

Elisabeth Gillion

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr