Sainte-Mesme s’offre deux tournois à Chantilly

samedi 02 juillet 2016 - Chantilly

  • imprimer

En remportant la Charity cup et le trophée Bourbon (10/12), l’équipe de Robert Ström confirme sa bonne cohésion.

 l’équipe de Robert Ström  largeL

RB Presse/Pascal Renaudon

L’équipe de Robert Ström s'est imposée dans la Charity cup et le trophée Bourbon

Net et sans bavure : Sainte-Mesme gagne le trophée Bourbon en battant Kazak par 14 à 5 ½, le 19 juin. Un triomphe mérité puisque Sainte-Mesme s’avère le meilleur buteur du tournoi, elle a encaissé une dizaine de goals en moins que ceux qu’elle a réussit et elle n’a essuyé qu’une seule défaite. Nickel.  
Explication par Robert Ström, le jeune capitaine de Sainte-Mesme (han 4), une équipe basée en Ile-de-France : « on joue ensemble depuis trois ans avec mon beau-frère Clemente Zavaleta, on est arrivé à une telle complicité qu’on a acquis des automatismes, on peut anticiper sans hésiter sur les trajectoires, les changements de directions, sachant ce que l’autre va faire. » Clemente est classé handicap 7, il a de belles références  dans les plus prestigieux tournois argentins et il aime -comme Robert- pratiquer un jeu ouvert avec des passes rapides. Il est lui-même très vif et sa cavalerie aussi. Par ailleurs, Sainte-Mesme a recruté le jeune prodige Louis Jarrige (han 2). C’est la révélation de ce printemps : « il a vite intégré l’esprit de l’équipe, compris notre stratégie du jeu ouvert et il a largement rempli son rôle et il a même marqué pas mal de points », se félicite Robert.
Ces tournois de printemps qui se déroulent au poloclub de Chantilly rassemblaient 6 équipes. Face à Sainte-Mesme, Kazak est la nouvelle formation montée par Sébastien Aguettant avec Hugues Carmignac et les deux solides complices du 5 français, Patrick Paillol et Clément Delfosse. Lors de la Charity cup ils ont terminé bon dernier. Sur le trophée Bourbon, belle surprise, ils arrivent en finale. Car le duo Paillol-Delfosse se démène comme des diables pour arracher des points même si leur équipe est encore irrégulière et manque de chevaux de pointure ... C’est une histoire à suivre ...
Fidèles à Chantilly, Lynx et In the Wings. Chez Lynx, Cyrille Costes qui s’était armé du meilleur Français Brieuc Rigaux et de son compère Thierry Vétois, finit 4e. Pour In the Wings, André Fabre et sa fille Lavinia étaient accompagnés par deux professionnels argentins, David Bernal et Juan Ambroggio, mais ils se sont révélés irréguliers et se classent 5è. La 3e place revient au Pommeray, l’équipe de Derek Smith qui comptait sur la meilleure joueuse tricolore, Caroline Anier, avec deux Argentins, Ignacio Kennedy et Jota Chavanne. De belles perspectives, mais Sainte-Mesme était imbattable ce printemps. Enfin, Marquard Media, du Suisse Thomas Rinderknecht, s’intercale avec le même type de montage autour d’Ian Galienne et deux redoutables Argentins, Martin Aguerre et Cristian Bernal. Ils nous ont offert des matches serrés, fort disputés, dans un climat un peu tendu par le rythme erratique imposé par les intempéries qui ont obligé à reporter une quantité de matches.
Cet été, Sainte-Mesme descend à Sotogrande en Andalousie pour remettre en jeu son titre de l’an dernier dans le tournoi de 14 goals : « c’était une grande joie, c’est un des tournois qu’on a envie de gagner, » insiste Robert Ström. Et quand il se déplace, c’est pour gagner. Cette saison, l’objectif final reste, cette fois encore, d’emporter l’Open de France à Chantilly, en septembre (16 goals). En 2014 et en 2015, Sainte-Mesme est arrivée en finale. Elle rêve donc de gagner en 2016. Logique ! Mais Clemente Zavaleta sera en Argentine, en sélection pour l’Abierto, le plus important de tous les titres. Alors Robert a retenu son ami Clément Delfosse et Brieuc Rigaux. Ils sont très habitués à jouer ensemble. « Brieuc a de bons chevaux aussi. Nous aussi, nous disposons du piquet de mon beau-frère, capable de jouer à très haut niveau et de mes jeunes nés et élevés à la maison. Quelle fierté j’ai eu de sortir pour la finale du trophée Bourbon ma 1e jument issue de notre étalon argentin ! »
 

Elisabeth Gillon

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr