Surprise à Palermo : Une famille magnifique !

dimanche 09 décembre 2012

  • imprimer

Personne ne l’aurait parié après les demi-finales. Tout le monde voyait Cambiaso et ses mercenaires écraser Ellerstina, n’en faire qu’une bouchée, la « dolfiniser. » Mais c’était sans compter sur l’esprit de famille, la foi et la solidarité entre trois frères et leur beau-frère jadis leur adversaire… à La Dolfina.

polo ellerstina largeP

RB Presse

polo ellerstina action largeL

RB Presse

polo ellerstina action largeL

RB Presse

previous video next video

Beaucoup d’émotions après un match tendu, où c’est Ellerstina qui a creusé le plus gros écart (4 goals) pour l’emporter de deux goals. Les hommes de Cambiaso semblaient glacés par la peur de gagner, le maître a manqué deux pénalités faciles à 30 yards (et d’autres encore), mais surtout, symbole de leur impuissance, 6 des 10 goals marqués par La Dolfina l’ont été sur pénalité. Quatre petits goals de jeu seulement !
En face, beaucoup de détermination et surtout la certitude d’y arriver. Même pas peur. Nico Pieres en back a été parfait, rien à voir avec la semaine dernière ; Gonzalo sûr de lui ; Facundo brillant en attaque, époustouflant même et Mariano Aguerre s’est montré incisif. Une belle histoire pour le vétéran de ce championnat d’Argentine qui, à 43 ans, a enfin rejoint sa belle-famille, les frères de Tatiana Pieres, son épouse. Mariano avait remporté son premier titre en 1994 avec Ellerstina et son beau-père, le grand Gonzalo Pieres aux côtés d’un petit jeune nommé Cambiaso. En 2001, il remportait son 4ème titre avec les frères Héguy, remplaçant Gonzalo Heguy qui venait de disparaître dans un accident de la circulation. En 2005, il retrouvait Cambiaso au sein de la Dolfina… Qui battait la toute jeune Ellerstina avec Gonzalito et Facundo. Trois titres plus tard, après avoir inscrit le goal décisif en 2009, il quitte Cambiaso pour rejoindre une équipe plus modeste. En 2012, il retrouve donc sa famille pour enlever son 9ème titre : « C’est comme un film, » répétait-il. On est bien d’accord !
Ellerstina : Facundo Pieres h10 (6 goals dont 2 pénalités), Gonzalo Pieres Jr.h10 (4), Mariano Aguerre h9 (1) et Nicolás Pieres h9 (1). Total: 38.
La Dolfina : Adolfo Cambiaso Jr. h10 (8, dont 6 pénalités), David Stirling Jr. h10, Pablo Mac Donough h10 (1) et Juan M. Nero h10 (1). Total: 40.
 
Progression pour Ellerstina : 2-1, 4-4, 5-5, 6-7, 9-7, 11-8, 12-10 et 12-10.
Meilleur joueur
Facundo Pieres (Ellerstina)
Top Scorer du tournoi
Adolfo Cambiaso (32 goals)
Meilleure cavalerie du tournoi
Facundo Pieres (Ellerstina)
Meilleur cheval de la finale
Dolfina Buenaventura (Adolfo Cambiaso)

Pascal Renauldon

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr