A HEC, ce sont les étudiants qui organisent le Jump

lundi 03 juin 2013 - Jouy en Josas (78)

  • imprimer

Célèbre pour son grand Prix pro1 et son derby, une nouvelle édition du Jump HEC se courait ce week-end sur le campus de la prestigieuse école de commerce.

equipe HEC largeL

Derrière la victoire dans le grand prix pro1 de Raphaël Goehrs, ou les belles performances d’Henri Kovacs ( deuxième du GP, premier et deuxième dans le derby), se cache une équipe d’étudiantes en charge de l’organisation du concours. Rencontre et premier bilan de cette expérience hors normes avec Mathilde Boule, qui vient d’achever sa deuxième année d’étude à HEC

Cavadeos : qu’est ce qui vous a donné envie de vous lancer dans cette aventure ?

Je suis cavalière depuis plusieurs année, mais je n’avais jamais eu l’occasion de voir l’envers du décor, je me suis donc engagée dans l’association en première année puis j’ai souhaité poursuivre en prenant la présidence en deuxième année ;

Cavadeos : concrètement en quoi consiste votre mission ?

Nous gérons l’organisation de A à Z. A titre d’exemple, en ce qui me concerne, cela représente un investissement personnel de 5 à 6 heures par semaine en parallèle de mes études, et du non stop dans la dernière ligne droite…

Il faut savoir que ce concours existe depuis 43 ans, et qu’il  y a quand même un prestige qu’on essaie de garder. Cette année, on s’était donné comme défi d’accueillir plus de cavaliers, et ça a plutôt bien marché, notamment parce que nous  avons refait le paddock qui ne plaisait plus. Nous avons aussi  communiqué beaucoup plus dans les communautés environnantes, et il y a eut davantage de public ce week-end. Nous sommes vraiment contents. On a aussi essayé de monter un peu le niveau des épreuves amateurs, l’an dernier les cotes les plus basses étaient à 95 cette année à 1m05 ;

Cavadeos: Le campus HEC vous permet d’avoir les infrastructures nécessaires, plus globalement, est ce que l’école vous épaule beaucoup ?

Mathilde Boule : oui, on a la chance d’évoluer dans une école qui essaie de nous donner les moyens de mener à bien nos projets, que ce soit au niveau du service des sports, ou bien de la direction et puis beaucoup de  services pratiques, comme l’imprimerie pour les affiches…

Cavadeos : vous destinez-vous à une carrière dans l’événementiel ?

En fait pas du tout…  j’hésite entre le conseil et le marketing.

Cavadeos : que retirez-vous de cette expérience ?

C’est la première fois que je pouvais prendre une grosse responsabilité, pendant un an, voir un projet se monter tout doucement ; ça m’a appris à gérer une équipe ça m’a appris à essayer de plaire à différents public que ce soit le public des environs ou les cavaliers et les partenaires qui veulent véhiculer un message une image en participant au Jump. Je crois que cette expérience m’a  particulièrement apporté au niveau relationnel, j’en suis vraiment très heureuse.

Laetitia Bernard

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société


ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr