A Saint-Gall, les Suisses gagnent !
samedi 02 juin 2018

Qteve Guerdat - Corbinian
A domicile, le Suisse a remporté ce samedi l'épreuve 150 à barrage avec son bon Corbinian. © Ph Scoopdyga (archive)

Steve Guerdat, qui est désormais basé à 20 minutes de l’arène de St-Gall, s’adjuge ce samedi la 150 avec barrage, et Werner Muff la chasse : bonne journée pour les Suisses ! Olivier Robert est 3e de la chasse avec Vivaldi des Meneaux.

Deux épreuves, seulement, au programme du CSI-O de St-Gall ce samedi. Mais deux belles épreuves, une 150 avec barrage comptant pour le classement mondial et la chasse, également prise en compte par les rankings. Du soleil, du monde et… deux victoires suisses, les organisateurs étaient contents !  Un bon tiers des concurrents de la 150 se sont qualifiés pour le barrage, malgré un triple sélectif et des lignes délicates. Steve Guerdat part en début de barrage (4e sur 17) et place la barre très haut en galopant fort sur la diagonale du milieu et en coupant court avec son bon Corbinian. Personne n'a réussi à améliorer la performance et Corbinian remportait ainsi son troisième succès rankings en cinq semaines (deux victoires au CSIO de Samorin), et le cavalier son sixième. Pius Schwizer était 2e, à 88 centièmes, avec Living the Dream. Derrière les deux Helvètes, deux Allemands, Hans-Dieter Dreher, 3e avec Nadal Z (engagé sur deux tournois ce week-end!), et Janne-Friederike Meyer, 4e avec Soccero 2, puis la jeune Anglaise Louise Saywell.

L’équipe française pour la Coupe…

Dans le camp français, Pénélope Leprévost était du barrage, mais y fit deux barres avec VVaramog de Brève, et termine 16e. Deux fautes à l’initial pour Olivier Robert (Vangog du Mas Garnier) et Nicolas Delmotte (Urvoso du Roch). Dans la Coupe, Philippe Guerdat alignera Alexandra Francart, Nicolas Delmotte, Mathieu Billot et Olivier Robert. « Pénélope Leprévost est venue comme cinquième et comme tous les chevaux de tête sont en forme, il n’y a aucune raison de changer nos plans ». A noter que Shiva d’Amaury a sauté vendredi matin et non dans le GP.

Paul Estermann avait tenté sa chance avec son cheval de tête, Lord Pepsi (13e), ayant appris le matin – il le pressentait depuis la veille - qu’il n’était que réserviste pour la Coupe des Nations, dans laquelle le chef de l’équipe de Suisse Andy Kistler alignera Werner Muff, Beat Mändli, Steve Guerdat et Martin Fuchs.

Un second succès pour Muff

St-Gall a progressivement supprimé ses jolis naturels et la chasse n’en emprunte plus (hormis un petit trou sur-barré), mais Gérard Lachat avait placé un parcours intéressant, utilisant l’entier de l’arène et proposant 19 efforts. Werner Muff et son brillant Oldenbourgeois Cosby (10 ans), déjà victorieux de la grosse jeudi, ont fait une vraie démonstration. Il fallait ça pour battre William Whitaker et son bon vieux Fandango (15 ans).  « Cosby est très rapide et il tourne très bien, j’ai gagné du temps sur la palanque no 6 », a expliqué le Suisse, déjà victorieux de cette chasse il y a dix ans avec LB Tamina.

Le Tricolore Olivier Robert était 3e avec l’excellent 9 ans Vivaldi des Meneaux, au terme d’un tour très coulant. L’Aquitain a repris un peu avant l’avant-dernier, un oxer polonais orange, sinon il pouvait viser la 2e place. Nicolas Delmotte était 13e et… premier des non-classés (décidément !) avec Darmani vt Heike, pourtant sans faute. 

Place à la Coupe des Nations demain dès 14h, hélas sans la Nouvelle-Zélande, qui ne voulait plus courir à trois suite à l’indisponibilité de la meilleure monture de Samantha McIntosh et donc avec sept équipes. La Belgique devra se passer de Grégory Wathelet, Coree s’étant légèrement blessée à l’entraînement lundi.  Suisse, Allemagne et France semblent un peu plus fortes, mais le Brésil peut à nouveau créer la surprise et on suivra avec intérêt les p’tites Anglaises.