A St Trop Patrice Delaveau se lâche.

samedi 07 juin 2014

  • imprimer

Patrice Delaveau n’a pas fait dans le demi mesure au barrage du Grand Prix Longines. C’était la seule façon de s’imposer. Et Carinjo HDC, une nouvelle fois, a joué le jeu.

Saint Tropez-Patrice Delaveau largeP

Patrice Delaveau sur la plus haute marche du podium

Sacré compétiteur que ce Holsteiner de treize ans, fils de Cascavelle. Aussi véloce sur un Bar A chrono à 1,50 m, que sur un tour de Grand Prix 5*. Indifférent à la configuration de la piste : indoor, sable ou grand terrain en herbe comme lors du CSIO de La Baule où il signait une jolie troisième place dans le Grand Prix. Patrice en convenait à sa descente de cheval en déclarant qu’à la lumière des faits l’étalon du Haras des Coudrettes pourrait tout à fait être à la hauteur des exigences des prochains Jeux équestres mondiaux. C’est dans cet esprit qu’il le montera d’ailleurs au CSIO de Rotterdam dans quinze jours. Et de conclure, après avoir donné de bonnes nouvelles d’Orient Express qui avait donné des signes d’inquiétude à Rome : « Au fond je pense avoir deux chevaux au niveau. Restera à voir le moment venu ».

Treize à la douzaine 

Trente cinq engagés, trente trois partants et treize sans faute sur la manche initiale c’était donc un barragiste de plus que sur le papier (« les douze premiers qualifiés pour le barrage ») et tant pis pour Athina Onassis qui, avec un point de temps dépassé sur le parcours initial, ne réapparaissait pas pour le public tropézien qui n’attendait qu’elle ! Sur les parcours de Luc Musette qui ont fait l’unanimité, les contingents Brésiliens et Français étaient les plus en vue. Avec ses quatre cavaliers au complet en deuxième apparition Jean Maurice Bonneau avait tout lieu d’être satisfait. Son équipe, pour les grandes échéances à venir, c’est à dire au delà de la Normandie, les Jeux olympiques de Rio, prend forme. Eduardo Menezes progresse régulièrement avec le neuf ans Quintol que lui a confié Paul Schockemöhle. Idem pour Marlon Modol Zanotelli  qui, outre un talent incontestable, bénéficie, lui, du soutien d’Alvaro Alfonso de Miranda au travers de l’alezan AD Clouwni. Un Doda qui ne se contentait pas de participer au concours qu’il organisait avec son épouse Athina, et qui se serait bien vu l’emporter avec la jument AD Nouvelle Europe Z ! Las si le chrono était effectivement –et sans conteste- le plus rapide, comme ses coéquipiers, il n’échappait pas à la faute. Le seul à éviter ce type de contrariété fut Rodrigo Pessoa. Avec Status le champion a retrouvé un cheval à la hauteur de son statut. « Je l’avais repéré alors qu’il était monté par une cavalière allemande, Eva Maria Bitter avant qu’il ne soit vendu à une cavalière Norvégienne qui ne s’entendait pas avec lui. Nous en avons fait l’acquisition avant la tournée de Floride cet hiver et il n’a pas déçu depuis ». Revenant sur le Grand Prix Longines de St Tropez il déclarait simplement « Troisième, je suis très content. Je ne pouvais pas rivaliser avec Patrice, je monte un diesel ; il me reste à lui trouver un turbo ».

Marcus Ehning en embuscade.

Trois cavaliers Français, sur les six au départ étaient encore en lice pour la victoire dans ce Grand Prix Longines. Outre Patrice dont c’était la journée puisqu’il avait aussi signé un succès dans l’épreuve dite « à difficultés progressives avec joker » en début d’après midi avec l’impétueuse Ornella Mail HDC, Philippe Rozier et Aymeric de Ponnat étaient qualifiés pour la phase finale. Une faute d’Armitages Boy condamnait sans appel la tentative du haut normand (11 ème). Dommage. Philippe Rozier (5 ème), en revanche, a fait une belle démonstration des moyens et du potentiel de Rahoep de Toscane. Entier, en dépit de ce que prétendent les pedigrees figurant sur les programmes, ce neuf ans, fils de Quidam de Revel a de belles saisons devant lui. Remarqués aussi furent Donatella- N la jument avec laquelle Nicola Philippaerts s’adjugeait finalement la deuxième place et, évidemment, Cornado NRW le somptueux gris de 11 ans fils de Cornet Obolensky avec lequel Marcus Ehning, sans forcer se glissait au quatrième rang. C’est sûr il faudra compter avec eux à Caen du 2 au 7 septembre prochain…        

Sur place, Xavier Libbrecht

previous video
next video
  • imprimer

0Commentaires

HELENE D | 08/06/2014 13:18
Sacre pilote ce patrice rapide et efficace!!!


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr