Acte final à Barbaste pour le Grand National
mercredi 05 septembre 2018

© FFE/DR

La onzième édition du Grand National touche déjà à sa fin avec sa dixième et dernière étape qui aura lieu le week-end prochain dans le Sud-Ouest de la France, à Barbaste. Xavier Trouilhet et toute son équipe recevront donc les meilleures écuries et couples. Rendez-vous donc dimanche pour vivre ce dernier Grand Prix Pro Élite à 1,50m qui clôturera cette saison faite de suspense et de rebondissements. Rien n’est joué pour les premières écuries car elles se tiennent toutes dans un mouchoir de poche.

Pour cette dernière étape en extérieur, les principales écuries encore en lice pour le classement final feront donc le déplacement à commencer par les deux qui se partagent le leadership avec 62 points. Marc Dilasser, ambassadeur de l’écurie Lencare – JL Horse Concept, sellera ses deux huit ans : Abricot Ennemmelle et Arioto*Du Gesvres. Il sera seul à défendre son écurie, qui s’est classée sept fois sur les huit étapes courues cette saison (victoire à Rosières-aux-Salines, deuxième places à Monfort-sur-Meu et Villers-Vicomte entre autres). Son coéquipier Edward Levy participe au CSIO 5* de Calgary. Quant à l’écurie Or Vet – Ar Tropig, vainqueur de deux étapes (Marnes-la-Coquette et Villers Vicomte, troisième à Monfort-sur-Meu) et ex-æquo avec 62 points, elle sera représentée par ses deux cavaliers. Jérôme Hurel a décidé d’engager trois de ses chevaux : Ohm de Ponthual, propriété de la SARL Ar Tropig (en tête du Challenge des Propriétaires L’Eperon), Vegas de la Folie et Aloha de Presle. Benoit Cernin, gagnant de cette étape l’an dernier, a choisi quant à lui Uelem Croze, l’une de ses dernières recrues et avec qui il remportait le Grand Prix Pro 1 à 1,40m de Compiègne, il y a quelques semaines. L’écurie Spring Cheval, troisième au provisoire avec 55 points, n’a pas dit son dernier mot car la victoire est encore jouable ! Julien Gonin, engagé au CSI de Chazey-sur-Ain, et Olivier Robert, du voyage pour le CSIO 5* de Calgary, laisse donc à Lucas Fournier la tâche d’engranger de précieux points.

Lourde mission car les écuries Pro Confort – Picardie Obstacles, quatrième et Euro Mat – Planète Broderie, cinquième avec respectivement 46 et 45 points sont également dans les starting-blocks pour remonter dans le classement. Pour cela, Geoffroy de Coligny n’a pas hésité à engager trois chevaux : Selectra Bois Margot, Sorrento du Plessis et Raimondo du Plessis. Thibault Pomares comptera quant à lui sur Velvote des Aubiers.

D’autres écuries sont également dans la course pour le top huit final à l’instar de l’écurie Cavaletic – HTF, neuvième avec 27 points et qui sera défendue par Allan Pacha, de l’Ecurie Elevage du Lozon – DP Nutri on (Stephan Lafouge), dixième avec 25 points, de l’écurie CWD – One Fitness Club (Cédric Le Goff), onzième avec 19 points, de l’écurie Miragequestre – Pegase Insurance (Tomas Couve Correa), treizième avec 17 points... Cette dernière étape s’annonce d’ores et déjà passionnante. La bataille entre les écuries est loin d’être terminée et une chose est sûre : aucune d’elle ne souhaite laisser échapper la victoire finale du circuit ! Sont également engagés des habitués de cette étape comme Harold Boisset (écurie Horse Pilot - Dynavena), Lou Favede (écurie Ready Supp), Jean Charles Bernast (écurie ECB), Mathieu Noirot (écurie Audeka Conseils), Joffrey Buard (écurie GBS Sellier III) ou encore Philippe Wolff (écurie Groupe Netco).