Aix-la-Chapelle: Fuchs piégé, Weishaupt crée la surprise

dimanche 17 juillet 2016

  • imprimer

Clooney est passé à côté de l’ultime obstacle et Martin Fuchs à un souffle d’un triomphe! La victoire du si convoité GP Rolex d’Aix-la-Chapelle est du coup allée, à la surprise générale, à l’Allemand Philipp Weishaupt montant LB Convall, un gris propriété d’un…. Suisse d’adoption, le père de Christina Liebherr. Roger-Yves Bost 17e, Simon Delestre et Philippe Rozier sont loin du compte…

Philipp Weishaupt et Convall Aix 2016 largeL

SCOOPDYGA / MARTINI Jean-philippe

Philipp Weishaupt et Convall Aix 2016 largeP

SCOOPDYGA / MARTINI Jean-philippe

Philipp Weishaupt et Convall

Philipp Weishaupt et Convall

previous video next video

Aix-la-Chapelle, c’est le Graal, le Grand Prix Rolex l’épreuve de saut la plus convoitée du monde et Martin Fuchs est passé à un souffle de l’exploit, ce dimanche, devant 42 000 spectateurs abasourdis. A dix mètres de l’arrivée, on pensait encore qu’il pouvait rejoindre, à 24 ans tout juste, son oncle Markus, victorieux ici en 2004 avec Tinka’s Boy, Willi Melliger (1983) et Paul Weier (1973), les trois seuls Suisses figurant au palmarès ici depuis 1926.

Clooney pensait-il le pensum fini après le double de droits placé face à la sortie ? C’est possible. La barrière n’était-elle pas déjà à demi ouverte ? Ceci dit, cet excellent westphalien gris de 10 ans a parfois du mal à tourner à main droite, même si Martin Fuchs semblait avoir résolu le problème, avec l’aide de sa compagne, la Finlandaise Anna-Julia Kontio. Dans la Coupe, Clooney (4 + 0) avait épaté et ce dimanche aussi.

Le cavalier relâcha-t-il une seconde sa concentration, le plus dur étant fait, 31 efforts sur 32 maîtrisés ? Possible aussi. Le cheval se raidit en tout cas dans le virage, colla et, malgré toute l’énergie mise par Fuchs, passa à côté du dernier oxer vert et or. Les carottes étaient cuites, avec la volte et le temps dépassé, le Suisse reculait de la 1ère à la 16e place. Et de quitter la piste blême.

Pour le grand ami et mentor de Martin Fuchs, Steve Guerdat, prétendant officiel au Rolex Grand Slam, les illusions s’étaient envolées après le premier tour, particulièrement sélectif. Une faute dans le double de bidets, que Corbinian découvrait, une seconde à la sortie du triple no 13, et des regrets, mais sans Nino, au repos en vue des JO, il était bien difficile de viser un Grand Chelem !

 

Weishaupt s’était préparé à Calgary…

C’est bien connu, le malheur des uns fait le bonheur des autres et, suite à la bévue de Martin Fuchs et à la faute de Gerco Schroeder, piégé par l’antépénultième obstacle et 12e avec 5 pts, les deux leaders du provisoire après une manche avec 1 pt, la victoire allait à l’Allemand Philipp Weishaupt (31 ans dans deux jours), l’éternel réserviste (JO, Mondiaux, Européens), 4e de la finale de la Coupe du monde 2012 (année où il avait dû renoncer aux JO de Londres à cause d’une infection de Monte Bellini).

Cet élégant employé de Ludger Beerbaum (depuis 13 ans), discret et fin, obtient la consécration avec LB Convall, un jeune étalon de 9 ans (par Colman et par Cascavelle) propriété du père de Christina Liebherr, Hans Liebherr, né dans le même village bavarois que lui. « Je ne sais pas si c’est pour ça qu’il me confie le cheval, disons qu’il me trouve sympa », a plaisanté le vainqueur, qui avait su intelligemment préparer son 9 ans à Spruce Meadows, lors des cinq CSI5* de fin juin, début juillet, sur une grande piste en herbe assez similaire.

« Je partais en no 1 et n’ai donc pas trop pensé au chrono. Les autres, eux, ont fait des fautes en cherchant à être dans le temps, ça aura été ma chance », dira Weishaupt. Avec 2 pts de temps, le Bavarois devançait tous les concurrents à 4 pts, départagés par le chronomètre, Scott Brash, 2e avec Ursula XII, longtemps blessée, un an après sa victoire ici avec Hello Sanctos (quelle régularité!), Sergio Alvarez Moya, 3e avec Carlo six ans après une 3e place avec Action Breaker, Marcus Ehning, 4e avec Prêt à Tout, autre cheval propriété d’un(e) Suisse(sse), en l’occurence Ruth Krech-Schlumpf, Tiffany Foster, épatante 5e avec Tripple X III, McLain Ward, impressionnant 6e avec sa fabuleuse HH Azur, et Beezie Madden, 7e avec Cortes C (à qui l’on avait d’abord donné faute à la rivière). Mention aussi à Judy-Ann Melchior, jolie 9e avec As Cold as Ice (5 pts) et à Meredith Michaels Beerbaum, qui mérite mieux que le rôle de réserviste aux JO avec Fibonacci, 10e.

 

Les Français déçoivent

Et les Français dans tout ça? Avec Qoud’Coeur de la Loge, Roger-Yves Bost faisait partie du groupe des 4 pts après le premier tour de Frank Rothenberger, exagérément sélectif, mais il fit ensuite deux fautes qui le reléguaient au 17e rang. « La faute du premier tour sur le no 2 était regrettable, Bosty jouait peut-être le chrono. Au second tour, il a fait une foulée de trop entre les deux oxers nos 3 et 4, une faute qu’il ne fait jamais. La dernière faute est anodine », dira Philippe Guerdat.

Avec Qlassic Bois Margot, Simon Delestre a déçu avec 9 pts au premier tour, même si Steve Guerdat, Laura Kraut, Romain Duguet et d’autres étaient à 9 pts, Bertram Allen (12), Maikel van der Vleuten (13), Paul Estermann (16), Rodrigo Pessoa (18), Dreher (26) et cie à beaucoup plus…. « Simon n’avait pas une bonne distance sur le no 7 et il n’a pas assez monté son oxer. Le cheval a trébuché à la réception, la seconde faute vient de ça, même si c’était plus loin, dans le double de bidets », analysait Philippe Guerdat.

17 pts pour Philippe Rozier et Rahotep de Toscane, si convaincants dans la Coupe des Nations: un bien rude retour sur terre! "Philippe n’avait plus fait un parcours aussi difficile depuis longtemps, le cheval n’a pas mal sauté, il était peut-être un peu fatigué, on ne va pas lui jeter la pierre, surtout que ce parcours était trop exigeant, pour moi, il allait contre les chevaux. Il y avait trop de difficultés, avec cette terrible ligne 12-triple no 13-vertical 14 après avoir sauté le double de bidets et d’énormes obstacles. Voyant qu’il n’y avait pas un seul sans-faute, Frank Rothenberger a ensuite baissé sa seconde manche, notamment le double de verticaux, mais il a exagéré », dira encore Philippe Guerdat.

On aura en tout cas vécu du sport intense et des émotions! Aix, c’est Aix, un concours à nul autre pareil!

Sur place, Alban Poudret

Horse Telex
La base de données du cheval
Bucas
Couvertures pour chevaux
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer

0Commentaires

MICHELE P | 18/07/2016 08:08
Quand on voit ce parcours ,on comprend mieux pourquoi ,le chef de piste allemand est de moins en moins présent sur les grands événements et si souvent remplacé par les chefs de pistes belge et italien.
Même si nous étions tenus en haleine en attendant désespérément le parcours parfait , aucun sans faute rend le spectacle beaucoup moins passionnant !!
Certains chevaux rendent leur âme dans de genre d' épreuve !!! Dommage
Michèle P.


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A table N48 - François Xavier Boudant

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr