Alberto Zorzi se plait à Mâcon
lundi 17 septembre 2018

Alberto Zorzi - Ulane de Coquerie
Parmi un magnifique plateau de cavalier, c'est l'Italien Alberto Zorzi qui s'impose dans le Grand Prix. © Ph. J.L. Perrier

Pour son CSI3* annuel, le centre équestre de Mâcon Chaintré peut se targuer d’un grand millésime avec plusieurs stars des circuits internationaux. Le Grand Prix n’a pas échappé au 19e mondial, l’italien Alberto Zorzi aux commandes de la Selle Français Ulane de Coquerie.

Grégory Bodo a proposé un parcours exigeant en technicité avec, dès le vertical en 2, une première ligne très fautive, un triple en 7 entrée sur vertical puis oxer et sur une sortie un peu longue oxer, la rivière en 9 qui en a surpris quelques-uns, avant la ligne finale, un double en 11, oxer puis vertical en couleurs claires, suivi à quatre foulées d’un vertical sur bidet avant d’en finir à six foulées sur la courbe avec un bon oxer. Cinq cavaliers seulement sur les cinquante au départ ont trouvé la solution pour résoudre l’ensemble des difficultés.

Malgré la présence des cavaliers des équipes de France des échéances mondiale et olympiques passées, Simon Delestre, Patrice Delaveau, ou Philippe Rozier, la France n’a pu compter dans ce barrage que sur la génération montante avec Hugo Breul associé à Utahmano Alu. Avec une faute sur le vertical sur bidet il doit se contenter du 5e rang devant les deux quatre points les plus rapides, la jeune Mégane Moissonnier et son bondissant Ultrachic de Charmois, qui disputait leur premier Grand Prix 3*, privés du barrage pour une faute sur l’ultime obstacle du tour initial, et Max Thirouin. Pour celui-ci, cette 7e place terminait bien une journée qui avait mal commencée avec une petite blessure d’Utopie Villelongue au box.  "J’ai pris Jewell car il vient de faire un très bon concours à Lier en Belgique, gagnant et classé sur 1,45m. Mais c’était son premier Grand Prix 3* ! Je suis très content car je sais que maintenant il va pouvoir épauler Utopie à ce niveau. Il a dominé toutes les difficultés, juste une petite faute sur l’oxer avant le triple."

La victoire s’est jouée sous couleurs étrangères. Pius Schwizer, premier à partir dans cet ultime round s’était déjà imposé dans l’épreuve ranking qualificative du vendredi avec Cortney Cox. Il signe un nouveau parcours parfait dans un temps que ni son compatriote Walter Gabathuler/Silver Surfer 2, ni la pourtant très rapide Laura Renwick/Dublin V n’ont pu améliorer. Mais il fallait compter avec Alberto Zorzi, le cavalier de l’écurie Jan Tops, bien présente à Mâcon avec aussi Edwina Tops-Alexander. Depuis le début du concours, l’Italien avait aligné les sans faute avec la fille de l’Arc de Triomphe, Ulane de Coquerie : 3e dans la première qualificative, 2e dans la seconde, il cherchait sa victoire et il l’a eue !

Le rendez-vous mâconnais comptait une étape du circuit Amateur Gold Tour Esthederm remporté par une jeune cavalière de l’agglomération lyonnaise Clémence Petiau/Viola des Forêts. Le grand prix du CSI * est remporté par Emeric Georges associé à Step Up de l’Heribus.

Tous les résultats ICI