Aldrick Cheronnet : "J'avais un excellent pressentiment"

lundi 27 février 2017

  • imprimer

Avec Tanael des Bonnes, Aldrick Cheronnet a signé samedi soir à Göteborg la première victoire de sa carrière en 5*. L'occasion d'en savoir plus sur ce cavalier installé dans le Sud-ouest de l'Hexagone, son organisation et ses chevaux.

Tanael des Bonnes et Aldrick Cheronnet Bordeaux 2017 largeL

Scoopdyga

Tanael des Bonnes et Aldrick Cheronnet Ch. Fr des 7 ans  largeL

Scoopdyga

Tanael des Bonnes et Aldrick Cheronnet lors de l'étape Coupe du monde de Bordeaux.

Tanael des Bonnes et Aldrick Cheronnet avaient survolé les difficultés du championnat de France des 7 ans à Fontainebleau

previous video next video

A presque 47 ans (il fêtera son anniversaire le 14 mars prochain), Aldrick Cheronnet monte à haut-niveau depuis près de 30 ans. Après de nombreux résultats en international, du 1* au 4*, il a signé samedi soir à Göteborg sa première victoire en 5* avec Tanael des Bonnes. La plus belle performance de sa carrière ? "C'est ma seule victoire en 5*, alors évidemment je suis super content. C'est la concrétisation de beaucoup de travail. Mais ma 6e place à Bordeaux dans le Grand Prix Coupe du monde m'a apporté plus d'émotions. Performer à la maison, devant mon public, avait rendu les choses encore plus intenses". 

Et si certains pensaient que ce classement à Bordeaux était un coup de chance, le couple a montré en Suède ce week-end qu'il était armé aujourd'hui pour ces hauteurs et ces difficultés techniques. Aldrick ne tarit d'ailleurs pas d'éloges au sujet de Tanael, arrivé dans ses écuries à 5 ans après que Guy Belooussof l'ait acheté. Tout de suite sans-faute sur le circuit des 6 ans, puis 2e du championnat de France des 7 ans à Fontainebleau, le bai a toujours montré de la qualité. "Il fait toujours bien son boulot. Il n'en met pas plein les yeux, mais il est bon à chaque fois. Comme il tournait en concours depuis ses 4 ans, on a décidé de lever le pied pour sa saison de 8 ans. Il a couru sa première 150 en 3* qu'il a classé. J'ai vu qu'il avait le potentiel et je l'ai ensuite amené gentiment". 4* à 9 ans, puis 5* cette année à 10 ans, le fils de Watch Me*Hoy a eu une progression régulière, jusqu'à cette victoire ce week-end. "J'avais un bon pressentiment depuis le matin. Je ne devrai pas le dire, mais c'est sûrement parce que je portais le n°13 (rires). A Bordeaux, j'avais privilégié la confiance au chronomètre. Là, je suis entré sur le barrage en jouant le jeu. Je me sentais vite, donc j'ai pris le temps d'assurer mon dernier obstacle, sinon j'aurai encore pu grapiller un peu de temps". Une belle victoire puisque le parcours était compliqué (seulement 5 sans-fautes) et que le barrage s'est couru à toute allure. "Je suis entré en piste en pleine confiance. Tanael est un cheval rapide sur plat et qui ne perd pas de temps sur les obstacles. Il va évidemment falloir confirmer, mais je sens qu'il prend de plus en plus de maturité et qu'il devient vraiment compétitif". 

Et la victoire, le cavalier a apprécié pouvoir la partager avec le reste du clan Français présent à Göteborg : "Il y avait une dynamique créée par les bons résultats des autres (Kevin Staut a gagné deux épreuves et Roger Yves Bost une autre le même week-end, ndla). Dans le Grand Prix Coupe du monde, on était tous derrière Olivier (Robert). Il y avait une super ambiance au sein du groupe et Philippe Guerdat sait fédérer les gens autour de lui."

En dehors de son Selle Français, le tricolore peut compter sur Atlantys By Wisbecq , qui est plus à l'aise à l'extérieur, et Ciska Van Paemel Z,  qui lui appartient et qu'il sent passer des caps chaque année, qui peuvent tous les deux épauler Tanael. Il a aussi quelques autres chevaux dont un 6 ans qu'il définit comme "remarquable". En outre, grâce à son propriétaire Guy Belooussof, qu'il remercie d'ailleurs pour sa confiance, Aldrick est assuré de garder Tanael pour le moment : "Je sais que le cheval est vu et regardé en concours, mais il n'est pas d'actualité de le commercialiser". Fort d'un piquet de chevaux fourni, qui lui permettra de préserver ses montures, le cavalier du Tarn-et-Garonne a pour objectif de remonter dans le classement mondial, dont il occupe actuellement la 272e place : "J'aimerais remonter dans les 100 premiers avant la fin de l'année. C'est beaucoup plus facile pour accéder aux concours". Il pense aussi à reporter la veste bleue, qu'il a endossée déjà une douzaine de fois en Coupe des Nations, surtout dans les concours d'Europe de l'Est. Et à plus court terme, son prochain objectif de la saison est La Baule, et pourquoi pas les championnats d'Europe. Pragmatique, le cavalier lance : "A nous d'être bons pour y arriver ! "

Myriam Rousselle

Horse Telex
La base de données du cheval
Theault
Spécialiste du transport pour chevaux depuis 1924
  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table 96 - Fabien et Grégory Rulquin

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
EQT 39 les coins

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr