Alvarez Moya éblouissant chez le Roi-Soleil
samedi 06 mai 2017

Sergio Alvarez Moya et Arrayan
Sergio Alvarez Moya et Arrayan après leur sans faute au barrage © RB Presse

L'Espagnol Sergio Alvarez Moya, 20e mondial, était le plus rapide du Grand Prix disputé, samedi soir, dans la cour de la Grande Ecurie du roi au Château de Versailles.

Après l'abandon de l'ancien n°1 mondial Christian Ahlmann avec Fixdesign Funke van't Heike, 2e à prendre le départ, on pouvait s'attendre à une épreuve délicate. Et pourtant, après le sans-faute de Pénélope Leprévost/Urano de Cartigny et le rallongement du temps à 81'' par le chef de piste Uliano Vezzani, les tours sans pénalité se sont enchaînés. Douze couples ont ainsi réussi à se qualifier pour le barrage parmi lesquels Jessica Springsteen/Cynar VA, 8e, Maikel van der Vleuten/Utopia, 6e, Malin Baryard-Johnsson/Channa 42, 5e, Daniel Deusser/Equita van T Zorgvliet, 4e et Alberto Zorzi/Rackham'JO, 3e. Malgré un temps très rapide, une faute prive Pénélope Leprévost et son énergique Urano de Cartigny de la 3e place. Le duo termine ainsi à la 7e place devant Simon Delestre/Chadino, 9e.

Dernier à s'élancer, le très rapide Sergio Alvarez Moya/Arrayan a pris tous les risques abaissant de 2'' le chronomètre d'Harrie Smolders/Emerald (2e). Déjà 5e de la finale Coupe du monde à Omaha (Etats-Unis) le 2 avril, le couple confirme sa régularité.

Robert et Rozier forfaits, Staut éliminé

Après sa victoire dans la 150 vendredi soir, Olivier Robert a décidé de préserver Eros en ne prenant pas le départ. Philippe Rozier et Reveur de Kergane n'étaient pas non plus de la partie. Aucune information n'a été donnée de la part du sélectionneur Philippe Guerdat qui a appris la nouvelle au dernier moment. Autre surprise: l'élimination du n°8 mondial Kevin Staut. Associé à Unna de Kerglenn HDC, le Normand n'est pas parvenu à franchir le triple.

La compétition reprend dimanche avec le Prix Renault (150) à 13h suivi du Grand Prix Rolex (160) à 15h15.

Résultats complets