Après Fontainebleau, direction Courlans pour le circuit Amateur Gold Tour
mardi 31 juillet 2018

© FFE/PSV

Le week-end dernier, le circuit Amateur Gold Tour FFE est resté en Ile-de-France. C’est à Fontainebleau qu’a eu lieu la douzième étape du circuit fédéral. Aurélie Basing et Tango Star du Lozon remportent leur première étape sur le circuit fédéral. Ce week-end, rendez-vous est donné à Courlans.

Après une première épreuve courue vendredi en fin d’après-midi sur le Petit Parquet et une deuxième le lendemain sur le terrain d’honneur, cinquante-neuf couples se sont élancés dimanche en fin de matinée dans le Grand Prix à 1,25m. Yann Royant, l’architecte de cet ultime parcours proposé aux Amateurs, en a profité pour utiliser les dénivelés et les subtilités du Grand Parquet. Au final, douze couples de quatre nations différentes réussissaient à décrocher leur ticket pour le barrage en signant un tour parfait. 

Dans ce barrage 100 % féminin, c’est la cavalière belge Noémie Angonese qui réussit le double sans-faute le plus rapide. À la deuxième place, on retrouve la Fançaise Aurélie Basing sur Tango Star du Lozon. Seuls les cavaliers français pouvant cumuler des points sur le circuit Amateur Gold Tour, Aurélie Basing s’empare donc de cette douzième étape du circuit. Mathilde Charissou, qui avait pris part à l’étape de Vittel (88) en avril dernier et qui a participé aux championnats de France Amateur Elite la semaine dernière, termine troisième  de l’épreuve et deuxième de l’étape pour le circuit fédéral. 

Cette semaine, direction Courlans dans les installations de la famille Mortier à l’occasion de leur CSI appelé Rock’n Horses. Trente-et-un couples tricolores sont attendus sur cette treizième étape. Parmi les engagés figurent des fidèles du circuit comme Audrey Aiem, gagnante du circuit en 2014 et finaliste à trois autres reprises, Pierre Eric Verdier, finaliste l’an passé , Vincent Mourier, vainqueur de l’étape de Bourg-en-Bresse en 2017, ou Françoise Maeder, qui a participé à la finale de Lyon de 2012 à 2014.

Les cavaliers vont donc s’affronter jeudi et vendredi sur deux épreuves préparatoires à 1,20m puis pendant le Grand Prix à 1,25m prévu samedi, point d’orgue de ces trois jours. Leur objectif à tous : gagner des points qualificatifs pour la finale de Lyon (69).