Après Nicola, disqualification de Thibault Philippaerts

vendredi 19 août 2016

  • imprimer

Dure semaine pour la famille Philippaerts ! En effet après la disqualification de Nicola Philippaerts des Jeux Olympiques de Rio après la première manche de l'individuel pour abus de cravache et d'éperons, c'est au tour de son jeune frère Thibaut d'être disqualifié pour les mêmes fauts des championnats d'Europe poneys. En effet, hier, dans la première épreuve qualificative individuelle de CSO qui compte également pour l’équipe depuis Millstreet il y a deux ans, Thibault Philippaerts a été sanctionné pour punition de son poney après élimination.

Thibault Philippaerts et Goliath van de Groenweg largeL

Guillaume Levesque

Thibault Philippaerts et Goliath van de Groenweg

Pour ces championnats d’Europe de Vilhelmsborg, Thibault Philippaerts, un des fils du grand Ludo, avait choisi de concourir, plutôt qu’avec son pie Okehurst Little Bow Wow avec il était médaillé de bronze à Malmö l’an passé, avec le fabuleux vice-champion d’Europe 2014 Goliath van de Groenweg.
Dans l’entrée du double en numéro 4, le génial étalon Connemara met, dans son saut, une jambe presqu’à la verticale entre les deux plans de l’oxer, se sortant néanmoins sans faute de la combinaison ! Est-ce cette grosse émotion qui l’a fait stopper sur le mur qui venait ensuite en numéro 5 ? Quoiqu’il en soit, le gris s’arrête deux fois devant cet obstacle, provoquant l’élimination du couple de l’épreuve et donc de la compétition individuelle. Le cavalier, au demeurant un peu brouillon et qui plus est enragé par ces désobéissances lourdes de conséquences, a utilisé par deux fois sa cravache accompagné de quelques coups d’Eperon – des actes sans exagération et qui n’ont ému personne, pas même Bert van Boxtael, l’ancien propriétaire belge du poney venu encourager son ancien protégé : « Vraiment, ça n’a rien eu de choquant, rien de bien violent, rien de très différent de ce qu’on peut habituellement constater de la part de jeunes cavaliers dans ce genre de situations ». Mais voilà, les juges ont adopté un point de vue différent et ont décidé de disqualifier le cavalier belge. Ils sont là pour faire respecter le règlement et le Président du Jury, le Norvégien Carsten Andre Soerlie, a indiqué que ce dernier lui donnait le choix entre la disqualification du couple pour le reste de la compétition individuelle (ce qui ne changeait rien en l’espèce puisque le couple était éliminé) et l’amende - car la cravache ne doit servir qu’à corriger et non à punir.
Cette sentence semble bien sévère. Mais Olivier Bost nuance : « Je pense qu’il faut laisser les juges faire leur boulot. Et selon moi, si l’on veut assurer une bonne image de notre sport et lui conserver sa place médiatique dans les compétitions sportives de haut niveau, il est impératif de bannir toute punition du cheval ou du poney dans ces grands championnats, la cravache et les éperons ne devant constituer qu’une aide ».
Cela dit, sûrement parce que le poney n’était pas en forme, cause probable de ce résultat inhabituel, le couple a déclaré forfait pour la Coupe des Nations. Ainsi, comme la France, l’équipe de Belgique sera amputée d’un de ses quatre équipiers cet après-midi.

Sur place, Guillaume Levesque

  • imprimer


On passe à table

Marine Haÿ vous emmène déjeuner chez un professionnel du monde équestre.
Dans l’intimité de sa cuisine, il se livre avec authenticité.

La semaine dernière
On Passe A Table N43 Stéphanie Brieussel

HS elevage

Guide de l'élevage

Recherchez un étalon parmi les 700 étalons du Hors-Série et obtenez des informations sur : la génétique, le prix de saillie, le type de monte, le propriétaire…

annuaire cheval

Annuaire du cheval

Recherchez une personne ou une société



ÉQUItagada
Equitagada 21 master la jambe fixe

Le Widget des actualités Leperon.fr

Les actus de Leperon.fr sur votre site

L’information de Leperon.fr, écrite par la rédaction des équipes de L’Eperon, mise à jour en temps réel, consultable gratuitement sur votre site internet.
>> Installer le widget Leperon.fr