Barbizon, premier concours 2019
lundi 04 mars 2019

Camille Favrot Rimbaud La Gastine Jean-Luc Vernon Barbizon mars 2019
Camille Favrot et Rimbaud La Gastine aux cotés de Roger Bost © Béatrice Fletcher

Pour ce premier rendez-vous extérieur de la saison, l’équipe du Haras des Brulys accueillait ce premier week-end de mars près de 800 engagés sur des épreuves amateur, Pro et poney.

Le dimanche après midi, le Grand Prix Pro 2, à temps différé, regroupait 34 partants. 8ème à prendre le départ, Camille Favrot, élève de Jean Luc Vernon depuis ses débuts à poney, signait aux commandes de Rimbaud La Gastine, son partenaire depuis trois ans, un chrono gagnant de 30’’68 que personne ne pourra améliorer. 

La jeune fille analysait un parcours fluide et agréable, avec un cheval très disponible avec lequel elle est parvenue à faire les contrats prévus. « Il est assez actif, ce qui peut être un défaut comme une qualité, car il peut très vite s’exciter. Il est dans le sang et très dynamique, et dans ses bons jours, comme il est très malin, il parvient à se sortir des situations. Nous avons fait quelques épreuves préparatoires à Liverdy, mais c’est la première sortie de la saison. Nous n’avons pas d’échéance particulière, nous allons sans doute courir quelques épreuves du Grand national, et peut-être le championnat des As à Mâcon. » En parallèle Camille poursuit sa scolarité en Terminale, et décidera l’année prochaine selon son programme d’études (prépa ou université) de continuer à monter en concours ou au contraire de prendre un peu de recul sur sa carrière sportive, sauf si elle réussit à intégrer le programme « Parcours Talent » de l’université Dauphine qui permet des aménagements d’horaires. 

En deuxième position, Justine Schotsmans, associée à Sancerre Gravière, 13 ans, qui signe elle aussi l’un des 9 sans fautes de l’épreuve, en un temps de 30’’96. « C’était son deuxième tour de début de saison et un super parcours de remise en route.» Le couple participera cette année encore au circuit du Grand National. 

A la 3ème place, Titziana Verrechia, en selle sur Cassina Z, grâce à un chrono de 31’’19. « Ma jument reprend gentiment les concours après avoir été arrêtée depuis le mois de novembre 2018.»  La jeune femme, manipulatrice radio de profession, travaille trois jours et demi par semaine, et assure des gardes. « Le reste du temps, je viens m’entraîner ici avec Olivier Bost et sa fille Margaux. Ce résultat est de bon augure pour la suite de la saison ».  

Prochain rendez vous au Haras des Brulys de Barbizon, du 28 au 30 mars pour un CSI 1 et 2* agrémentés d’épreuves poney et jeunes chevaux.